Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Régisseur/euse de spectacles
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Régisseur/euse de spectacles

Régisseur de spectacles - Régisseuse de spectacles

 
 

Si la conception artistique du spectacle est l'oeuvre du metteur en scène, son organisation matérielle, technique et administrative est bien du domaine de la régie. Le régisseur général a la responsabilité de l'intendance (hébergement, restauration, transport...) et du recrutement des techniciens. Il se procure le matériel nécessaire, assure les relations avec les partenaires et les autorités locales, organise le travail sur le plateau et s'occupe du planning des techniciens. Compétent en lumière, en son et en machinerie, il dirige trois régisseurs spécialisés : le régisseur plateau, le régisseur lumière et le régisseur son. Dans un petit théâtre, il peut cumuler toutes les fonctions. On devient régisseur général après être passé par l'un de ces postes.

Le métier exige diplomatie, flexibilité, disponibilité et résistance au stress. Beaucoup de régisseurs deviennent après quelques années producteurs de spectacles.

Responsable du décor et des accessoires, le régisseur plateau encadre les machinistes, dirige le montage, le démontage et le mouvement des décors et accessoires.

Le régisseur lumière est chargé de livrer au moment voulu l'installation souhaitée par l'éclairagiste. Ainsi, il commande le matériel, enregistre les effets lumineux sur le jeu d'orgues, règle les éclairages. Il encadre une équipe d'électriciens. C'est lui également qui envoie les effets lumineux au moment voulu pendant le spectacle et qui a la responsabilité de l'entretien du matériel d'éclairage.

Enfin, le régisseur son assure... la sonorisation d'une salle de spectacles. Pour cela, il doit tenir compte du lieu. Il implante ses micros et enceintes, établit les connexions, règle les appareils pour obtenir la meilleure acoustique, réalise les bruitages... Pendant la représentation, dans sa cabine, il restitue le meilleur son au bon moment et au bon niveau de décibels.

Après le Bac

Deux ans d'études pour préparer le DMA régie de spectacle ; trois ans à l'École supérieure d'art dramatique du théâtre national de Strasbourg (post-bac), ou à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre de Lyon (post-bac + 2) ; quatre ans d'études au CNSMD (Conservatoire national supérieur de musique et de danse) de Paris pour la sonorisation de salles de concert.