Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Lieutenant-e de police

Lieutenant de police - Lieutenante de police

 
 
Synonyme : officier de police.

On l'appelait inspecteur. Il est désormais lieutenant de police. À Paris ou en région, son but est la sécurité des personnes et des biens.

Placé sous l'autorité du commissaire qu'il seconde, cet homme de terrain est chargé de mener des enquêtes, d'effectuer des missions d'information et de surveillance. En uniforme ou en civil, il peut travailler dans différents services : police urbaine, police judiciaire, renseignements généraux, surveillance du territoire...

Qu'il travaille seul ou en équipe, le lieutenant de police exerce un métier parfois dangereux, en première ligne. C'est lui qui est chargé des filatures, des interpellations, des « planques ». Sans passion pour son travail, il ne pourrait supporter les heures d'attente et les multiples interrogatoires nécessaires à l'aboutissement d'une enquête. Patience et sang-froid exigés.

Quand il n'est pas sur le terrain, le lieutenant assure des tâches administratives (rapports, procès-verbaux...). Il a, dans certains cas, des entretiens avec le procureur de la République et est en relation avec le juge d'instruction qui peut lui déléguer certaines de ses investigations. Ses tâches comme ses interlocuteurs sont variés. Il doit donc savoir faire face à n'importe quelle situation et ce, avec à-propos.

Fonctionnaire , le lieutenant est recruté sur concours avec un bac + 3. Le candidat doit être âgé de moins de 35 ans, être de nationalité française, avoir une parfaite condition physique, une bonne acuité visuelle et mesurer 1,60 m au moins.

S'il souhaite progresser, le lieutenant de police peut, après quatre ans d'exercice, passer le concours interne de commissaire de police.

Après le Bac

Trois ans d'études à l'université pour préparer une licence (droit de préférence) puis, après réussite au concours, 18 mois à l'École nationale supérieure des officiers de police.