Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Ingénieur-e de la police scientifique

Ingénieur de la police scientifique - Ingénieure de la police scientifique

 
 

Il dirige une équipe chargée d'analyser les traces relevées sur un adhésif ayant servi à confectionner une bombe, de décortiquer les indices biologiques appartenant à l'auteur d'un viol, de réaliser des portraits-robots informatisés pour interpeller l'auteur d'un braquage de banque... L'ingénieur de la police scientifique cherche à identifier les auteurs d'infraction de toute sorte. Ses enquêtes concernent aussi bien le terrorisme et le crime organisé que la petite et la moyenne délinquance.

Le champ d'action ? La France bien sûr, mais aussi les actions de coopération internationale dans le cadre d'Interpol. Signe de cette collaboration élargie, la police scientifique est non seulement au service de la Police nationale, mais aussi de la gendarmerie, des substituts du procureur et des juges d'instruction.

C'est essentiellement dans son laboratoire qu'il travaille, les déplacements sur les lieux du délit étant rares. Il peut être affecté au service balistique, biologie, documents-traces (analyses de faux documents et écritures), incendies-explosions, physique-chimie-géologie (études des peintures, résidus de tir, verres...), stupéfiants ou toxicologie..

Dans ses actions, l'ingénieur de laboratoire est secondé par les techniciens et par les agents spécialisés, recrutés parmi les gardiens de la paix.

Fonctionnaires , les ingénieurs et les techniciens sont recrutés sur concours à deux niveaux..

Après le Bac

Accès avec un bac + 2 (DUT ou BTS) pour le technicien de laboratoire, avec un bac + 5 en sciences et technologies pour l'ingénieur de laboratoire .