Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Conducteur/trice d'engins de travaux publics

Conducteur d'engins de travaux publics - Conductrice d'engins de travaux publics

 
 
Synonyme : conducteur d'engins de chantier.

Acteur indispensable sur les grands chantiers, le conducteur d'engins manipule pelles mécaniques, bulldozers, chargeuses, niveleuses, décapeuses... De plus en plus perfectionnés et puissants, sur roues ou sur chenilles, ces engins permettent au conducteur de préparer le terrain au début du chantier, en déplaçant des volumes importants de terre, de pierres, de graviers...

Maîtriser des puissances de plus en plus grandes demande de bons réflexes, du sang-froid et une vigilance de tous les instants. Qualités indispensables : savoir apprécier les distances, les reliefs, avoir le sens de l'équilibre. Mais il ne suffit pas de savoir conduire, il faut aussi être capable de détecter une anomalie et d'effectuer un dépannage simple.

Sur de gros chantiers, le conducteur peut être spécialisé dans la conduite d'un type d'engins et pourquoi pas, avec beaucoup d'expérience, dans celle du plus impressionnant d'entre eux : le tunnelier qui permet de percer une colline, de creuser en sous-sol, par exemple, pour installer une nouvelle ligne de métro.

Avec des compétences techniques, le conducteur peut devenir chef d'équipe, voire chef de chantier s'il a un BP ou un bac pro.

Après la 3ème

Deux ans d'études pour préparer le CAP conducteur d'engins : travaux publics et carrières, associé, pour plus de polyvalence, à un CAP de mécanique, ou au CAP maintenance des matériels option matériels de travaux publics et manutention. Après un minimum de 2 ans d'expérience, le titulaire d'un CAP peut préparer le BP conducteur d'engins de chantier de travaux publics (2 ans). Trois ans d'études pour préparer le bac pro travaux publics ou maintenance des matériels option travaux publics et manutention, afin d'accéder à un niveau de responsabilité plus important.

Plus de vidéos