Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Sage-femme / maïeuticien

Maïeuticien - Sage-femme

 
 

Aider un enfant à venir au monde, telle est la mission de la sage-femme. Professionnelle de santé, elle intervient avant le jour J en suivant les grossesses, établissant les diagnostics, prescrivant les analyses et les examens. La sage-femme a un rôle essentiel de soutien auprès des futures mères. C'est elle qui les prépare psychologiquement et techniquement à mettre leur enfant au monde.

Aidée des technologies de pointe (monitoring, échographie...), elle assure les trois quarts des accouchements. Seule ou en cas de problème sous la houlette d'un médecin spécialiste (le gynécologue-obstétricien). La sage-femme travaille aussi avec un chirurgien, en cas de césarienne, ou avec un anesthésiste lorsqu'il est question de poser une péridurale ou de procéder à une anesthésie générale.

Sa responsabilité est grande pendant l'accouchement. À elle de surveiller que tout se passe bien et d'agir vite si une difficulté se présente. À la naissance, elle examine l'enfant et vérifie avec la puéricultrice s'il est en bonne santé.

Dans les jours qui suivent l'accouchement, elle surveille le rétablissement de la mère, procède aux éventuels soins, et lui donne des conseils sur l'allaitement et l'hygiène du nourrisson.

Les conditions de travail (horaires, stress) sont souvent très difficiles. Une grande résistance nerveuse et physique est indispensable. Seules 12 % des sages-femmes exercent en libéral , car les naissances à domicile sont rares. La grande majorité d'entre elles travaillent à l'hôpital. Elles y assurent la préparation à l'accouchement, la surveillance des grossesses et des suites de couches, voire la rééducation postnatale. Très féminisée, la profession est accessible aux hommes ; on les appelle les maïeuticiens. À noter : ce métier peut s'exercer au sein des services de santé de l'armée.

Après le Bac

Cinq ans d'études pour préparer le diplôme d'État, obligatoire pour exercer. L'accès aux écoles se fait après réussite au concours de fin de première année de médecine.