Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Christophe Nicolas, Directeur de TES : Changement de cap / Kristof Nikolaz, Rener Ti-Embann ar Skolioù : Cheñch penn d’ar vazh

Christophe Nicolas a entamé un virage professionnel il y a treize ans. Bretonnant, il a mis la langue bretonne au cœur de son métier en devenant enseignant bilingue. Il est aujourd’hui directeur de TES (Ti-embann ar skolioù), maison d'édition pour les écoles en langue bretonne

 
Après avoir été enseignant, Christophe Nicolas supervise la réalisation d'ouvrages pédagogiques en breton.
 

Trizek vloaz zo e oa bet dibabet ur vicher nevez gant Kristof Nikolaz.
Hag eñ brezhoneger e voe ar yezh e kalon e vicher pa oa deuet da vezañ kelenner divyezhek. Deuet eo da vezañ hiziv an deiz rener TES, Ti-Embann ar Skolioù brezhonek.


« Poent eo cheñch micher, tadig ! » (Il est temps de changer de métier, papa !). C’est l’une de ses filles qui fait prendre conscience à Christophe Nicolas qu’il doit changer de métier. Et transformer le breton de langue familiale, ludique, sentimentale, en langue de travail. "J’étais accompagnateur de tourisme. Mon épouse et mes enfants ressentaient mal mes absences. A la maison, nous avons toujours parlé uniquement breton. J’ai été élevé en français, mais mes grands-parents parlaient breton."

 

"Mon arrière-grand-mère ne parlait pas français"

"Mon arrière-grand-mère à Lannilis ne parlait pas français. J’ai eu la chance de pouvoir parler avec elle. J’ai suivi l’option breton au collège et au lycée. J’ai passé, beaucoup plus tard, une licence de breton à l’université." A près de 40 ans, il devient enseignant en classe bilingue du lycée Saint-François de Lesneven. Puis conseiller pédagogique. Dix ans plus tard et depuis janvier 2012, il est directeur de TES (Ti embann ar skolioù). Il suit la réalisation des ouvrages destinés à l’enseignement en breton.

 

Accompagner les enseignants/es

"Tout ce que j’ai fait avant me sert aujourd’hui. Par exemple, accompagner et conseiller les enseignants/es sur leurs méthodes de travail quand j’étais conseiller pédagogique. Nos projets actuels sont conçus en collaboration avec les enseignants/es ou les conseillers/ères pédagogiques. Des professeurs/es ou des traducteurs/trices les rédigent et TES les réalise." Christophe Nicolas suit la réalisation de chaque ouvrage.

Maryvonne Berthou est chargée de productions pour le 1er degré (e karg eus ar c'hentañ derez). Après avoir été professeure des écoles, elle passe un Master des métiers du livre en 2005. Elle a actuellement en charge à TES, la création de matériel pédagogique en breton pour les écoles primaires et maternelles. "Je suis une bretonnante de naissance "passive". J'ai toujours compris le breton dans la mesure où mes parents parlaient breton entre eux. J'ai commencé l'option breton au collège et j'ai continué au lycée. Bien plus tard, j'ai passé une licence de breton. J'aime "jouer" avec la langue et l'aspect créatif de ce métier."

Le travail en équipe

"Avec les maquettistes, nous travaillons de façon très proche, nous nous voyons très souvent, continue Christophe Nicolas. J’aime beaucoup ce travail en équipe. J’apprécie aussi beaucoup le contact avec les enseignants/es. Nous souhaitons leur donner envie de travailler avec nous. Nous allons souvent leur présenter nos produits ainsi qu’aux futurs professeurs/es en formation."

 
TES (Ti-embann ar skolioù)
Maison d’Edition pédagogiqueOuvrages produits pour les établissements scolaires par TES.

TES (Ti-embann ar skolioù) produit et fournit gratuitement la documentation pédagogique des établissements scolaires bretons.

Ti-embann ar skolioù (TES) (maison d’édition pour les écoles) conçoit, réalise et diffuse gratuitement des documents pédagogiques en breton pour les écoles, les sections bilingues et les options des collèges et lycées de Bretagne, publics ou privés. Il s’agit de manuels scolaires, de littérature pour enfants ou pour les jeunes, de magazines, de livres-CD, de DVD, de jeux pédagogiques, d’affiches, etc.
Education nationale et Région Bretagne
TES fait partie du CRDP (Centre régional de documentation pédagogique). Ce dernier fournit la structure administrative et la logistique pour la diffusion. La Région Bretagne fournit les subventions de fonctionnement. L’éducation nationale met à disposition le personnel : 3 maquettistes, une adjointe chargée de la pédagogie des ouvrages pour les écoles, un directeur. Ils sont tous bretonnants et la langue de travail est le breton.
Un  Comité de « Sages » bretonnants.
TES comprend aussi un Conseil d’édition qui recense les besoins et prépare le programme annuel d’édition. Il comprend des inspecteurs/trices et des conseillers/ères pédagogiques. Un Comité des Sages, composé
composé de bretonnants de naissance, relit les documents et veille à la qualité de la langue.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus, consulter le secteur Média, Communication, Industries graphiques et la fiche-métier de l'Onisep Chef/fe de projets multimedia

Voir les métiers :

Du breton dans les métiers - LBP