Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Bac pro SPVL, Services de proximité et vie locale. Un accueil "social"

Le Bac professionnel Services de proximité et vie locale : un diplôme pour accueillir, informer et accompagner les personnes.

 

"Pour faire cette formation, il faut avoir envie d’aider les gens. Nous faisons beaucoup d’accueil mais notre action est avant tout sociale", explique Rinand, en 2e année du bac professionnel Services de proximité et vie locale (SPVL) au lycée Bréquigny à Rennes. Avec ce diplôme, les élèves pourront accompagner des adultes, des jeunes, des personnes en situation précaire, etc. « On doit savoir écouter les personnes. Nous les informons et les accompagnons dans leurs démarches. Dans certains cas, nous les orientons vers d’autres organismes."

Maintien du lien social, prévention des conflits

Par le dialogue, les lycéens pourront répondre aux besoins des personnes. Ils peuvent aussi participer à l’animation et à l’information de groupes. « C’est le premier contact des personnes pour tout ce qui concerne l’accès au droit, à la santé, au logement, aux loisirs, à la culture, au travail, remarque Edith Le Gruiec, professeure de la classe. Les bacheliers contribuent au maintien du lien social, à la prévention des conflits. » 22 semaines de stage permettent d’appliquer les connaissances sur le terrain.

Des domaines à choisir

En bac pro SPVL, les lycéens doivent choisir deux spécialisations parmi quatre domaines possibles : Activités de soutien et d'aide à l'intégration,  Activités participant à la socialisation et au développement de la citoyenneté, Gestion des espaces ouverts au public, Gestion des patrimoines locatifs. Tous les établissements ne proposent pas les quatre possibilités.
Au lycée Bréquigny, les élèves peuvent choisir parmi trois domaines :
- Activités de soutien et d’aide à l’intégration. Le but est d’aider les personnes dans leurs démarches auprès des services administratifs, médicaux et sociaux. « Certains élèves ont fait des stages au Centre d’Information Jeunesse, aux Restos du cœur, dans des centres d’action sociale, dans des maisons de quartiers, des maisons des jeunes et de la culture, des foyers de jeunes travailleurs… continue Edith Le Gruiec. Ils peuvent aussi accueillir des publics particuliers comme des personnes en situation de handicap ou immigrées.»
- Gestion des patrimoines locatifs. Le titulaire du bac pro participe à l’attribution des logements, il s’occupe du suivi des familles. Il réalise l’état des lieux, donne des conseils sur l’entretien de l’habitation. En cas de difficulté de paiement, il indique les organismes utiles. Il surveille la qualité de l’habitat et de son environnement. Il s’occupe du nettoyage des parties communes et supervise la maintenance et les travaux nécessaires des ascenseurs, des éclairages, etc.
- Gestion des espaces ouverts au public. C'est l’accueil, l’information des usagers et la prévention des risques dans les halls de gare, les médiathèques, etc. Les employés répondent aux demandes, traitent les plaintes éventuelles, veillent au respect des règles de civilité, repèrent les situations à risque, etc.

« C’est une formation variée, constate Rinand. J’y découvre beaucoup de choses. La relation avec les personnes en difficulté fait grandir. »

 

 

 Le quatrième domaine « Activités participant à la socialisation et au développement de la citoyenneté » existe dans d’autres lycées professionnels en Bretagne. Il concerne l’organisation de fêtes, de sorties, d’expositions, d’activités associatives, d’ateliers éducatifs, etc.