Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Organisateur d'événements nautiques : faire la fête, c'est un métier

Responsable technique et projets, Marc Jorand coordonne la préparation des fêtes maritimes de Brest. Un poste qui demande des qualités relationnelles, le sens de l’organisation et de la gestion mais aussi beaucoup de débrouillardise.

 
Marc Jorand, Brest événements nautiques
 

 

 

« Pendant les fêtes maritimes, nous accueillons 1500 bateaux, 100 000 visiteurs chaque jour et 5000 bénévoles dont il faut organiser le travail sur le site. » Marc Jorand est responsable technique et projets de l’association « Brest événements nautiques ». Il coordonne tous les moyens techniques nécessaires au bon déroulement des « Tonnerres de Brest ». Les fêtes maritimes ont lieu tous les quatre ans. Mais pour l’association chargée d’organiser l’événement, le compte à rebours commence deux ans plus tôt.

 

 

Entre terre et mer

Carte du port de BrestPremière étape pour l’équipe : élaborer les grandes lignes de la programmation. Outre le spectacle des bateaux, l’association a prévu des villages animés par 5 pays invités, un spectacle sons et lumières, un festival de fanfares, des espaces thématiques sur l'environnement naturel, les industries de la mer, le transport maritime… Ainsi que l’arrivée d’une transat pendant la fête.
Le programme établi, chaque animation est ensuite étudiée de manière approfondie. Il faut évaluer les besoins en matériels et en moyens humains, étudier les contraintes liées à la topographie du site, rencontrer les intervenants, prévoir le budget et les moyens de sécurité…
« La fête se passe sur l’eau mais aussi à terre, souligne Marc Jorand. Sur les quais, il faut anticiper les flux de personnes, établir le périmètre de la manifestation, placer les villages sur le site, les bars et les restaurants, coordonner les prestataires qui fournissent les moyens en son et lumière... Pour la partie nautique de la fête, je travaille avec un responsable maritime. On prévoit tous les dispositifs à mettre en place : les bateaux d’assistance, les lamaneurs pour amarrer les bateaux, les pontons, les bouées, les moyens de sécurité… Certains grands bateaux nécessiteront des moyens de remorquage pour sortir du port. On réalise également des études de faisabilité. On prend en compte le tirant d’eau des bateaux, leur tirant d’air, leur largeur, leur longueur pour organiser leur placement dans le port. »
 

 

Mettre en relation les acteurs

Marc Jorand n’examine pas forcément dans le détail chaque point du projet mais travaille en lien avec des personnes spécialisées sur certains dossiers. La réalisation des plans de la manifestation est confiée à un cartographe, les animations à un programmateur musical. Une autre personne organise le travail des bénévoles mobilisés, un prestataire apporte son expertise des vieux gréements... « Mon travail, c’est d’avoir une vision globale du projet et de garder en tête toutes les contraintes, résume Marc. C’est aussi de la gestion de budget et d’idées car toutes ne sont pas réalisables. »
Tout au long du projet, le responsable projets rencontre différents interlocuteurs : des représentants du Conseil régional, de la capitainerie, de la Chambre de commerce et d’industrie, de la ville de Brest, mais aussi les particuliers, les associations de plaisanciers, les prestataires… « J’anime beaucoup de réunions, indique-t-il. Les 8 kilomètres de quais relèvent des ports de commerce, de plaisance, de pêche et du site militaire. Il faut mettre en relation les différents acteurs. » 
« Ce qui me plaît le plus, c’est ce côté relationnel du métier. Il faut aller vers les gens, prendre des initiatives. Etre débrouillard également. Si je ne sais pas quelque chose, je me renseigne auprès d’autres personnes. Le projet est fédérateur. On travaille tous ensemble mais chacun apporte son enthousiasme et ses compétences. »


> Découvrez l’équipe de l’association et leurs autres projets sur www.brest-evenements-nautiques.fr; le programme des fêtes maritimes sur www.lestonnerresdebrest2012.fr .
 

Du basket à la voile

Marc Jorand a toujours aimé les rencontres. C’est d’ailleurs par des amis qu’il découvre le milieu de l’événementiel et l’organisation de spectacles. « J’étais entraîneur de basket professionnel, ils m’ont proposé de les accompagner sur de la régie de spectacles. »
Tournées d’artistes, festivals de musique ou de théâtre, lancements de films… Devenu intermittent du spectacle, il travaille pendant une dizaine d’années sur des manifestations diverses. On lui propose un jour de s’occuper de la régie générale de la Solitaire du Figaro. Puis de travailler sur d’autres événements nautiques comme la Transat Jacques Vabre ou la Route du Rhum. En 2011, il est embauché à « Brest événements nautiques » comme responsable technique et projets de l’association et directeur adjoint des « Tonnerres de Brest 2012 » .

 

 

Publié le 08/05/2012