Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Libérer du temps : "Ille et Vilaine remplacement"

L'objectif d'"Ille et Vilaine remplacement "est de permettre aux agriculteurs/trices qui ont un métier avec de fortes astreintes de mener une vie normale.

"Nous proposons aux exploitants et aux exploitantes un service de remplacement pour qu’ils puissent partir en vacances mais aussi en cas de maladie, d’accident ou de décès, pendant les congés de formation ou de maternité et de paternité», explique Pascale Martin. Elle est animatrice  « d’Ille et Vilaine remplacement », une association qui fédère une trentaine de groupements d’employeurs et gère un service départemental intervenant en complément. «Un groupement d’employeurs, c’est une association locale gérée par des agriculteurs bénévoles. Dans le département, nous employons ainsi 64 remplaçants à temps plein, hommes et femmes, et plus de 400 personnes interviennent à temps partiel, en particulier beaucoup de jeunes en formation agricole qui travaillent le week-end ou pendant les vacances. Nous pouvons aussi proposer des contrats d’apprentissage. »

 

« Nous testons les compétences »


Ce sont les associations qui embauchent les agents de remplacement, suivent leur contrat de travail et les mettent à disposition de leurs adhérents. « Ille et Vilaine remplacement » apporte un appui juridique pour le suivi des contrats de travail ou des bulletins de paye.  "S’il y a un litige, un cas de mésentente ou de casse de matériel, nous pouvons aussi intervenir mais c’est très rare. Nous envoyons toujours les nouveaux avec un autre salarié la première fois pour tester leurs compétences. Si c’est un peu juste, nous demandons à l’un de nos agriculteurs de compléter sa formation en l’accueillant quelques jours. Mais, si c’est encore trop juste, nous ne pouvons pas le prendre. Nous devons absolument avoir des agents autonomes car nous leur confions la responsabilité d’une exploitation et ce n’est pas rien !»

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site
www.ille-et-vilaine-remplacement.fr