Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

La Passerelle : dans les coulisses d'une scène nationale...

Des danseurs de hip hop, un spectacle de clown, une pièce de Bertold Brecht ou encore le duo Yann Tiersen - Miossec… La Passerelle à Saint-Brieuc affiche une programmation variée. Mais avant d’accueillir les spectateurs pour la première représentation de la saison, une équipe de 17 personnes s’active en coulisses. Un travail de longue haleine pour un spectacle sans couac le jour J...

 

 
  La Passerelle
 

 

Un an avant...

A la Passerelle, 85 représentations sont prévues dans l’année, 2 en moyenne par semaine. La programmation se réfléchit un an à l’avance. Le directeur établit celle-ci en concertation avec une petite équipe. Il faut discuter des choix à faire, rechercher des artistes, écouter des morceaux, assister à des spectacles, vérifier s’ils sont disponibles, préparer les contrats…
Plusieurs critères entrent en jeu dans le choix des spectacles. Subventionnée par l’Etat et les collectivités, la scène nationale doit veiller, par ses propositions, à favoriser le développement culturel sur son territoire. L’équipe doit également tenir compte des capacités techniques de la structure qui ne peut pas forcément accueillir toutes les représentations. Il faut aussi respecter un budget : la Passerelle achète des spectacles dont le coût varie suivant leur notoriété. 

Un peu plus tard...

La programmation commence à se dessiner. Le service communication crée des supports de communication et travaille sur la plaquette de la saison à venir. Il développe également des relations avec la presse et envoie des informations aux journalistes pour promouvoir l’activité de la structure.
C’est également lui qui s’occupe des relations publiques. « Trois personnes mettent en place des actions de médiation, explique Stéphane Jouan, administrateur de la Passerelle. Il s’agit de mettre en relation des spectacles avec des personnes susceptibles d’être intéressées ». L’équipe organise ainsi des actions en direction de différents publics : milieux scolaires, collectivités, comités d’entreprise… 

J-2 avant un spectacle...

Les camions arrivent généralement l’avant-veille, avec le matériel du spectacle à installer. C’est maintenant à l’équipe technique d’entrer en scène. Le régisseur général organise le travail, détermine le nombre de personnes nécessaire au montage et au démontage du matériel. Les techniciens reçoivent une fiche technique du spectacle avec les installations à mettre en place, le type de matériel à mettre à disposition ou encore l’emplacement des lumières... Le personnel de la Passerelle travaillent de concert avec les techniciens des compagnies et des intermittents du spectacle. En deux jours, tout doit être prêt. 

Le jour J

 A la billetterie, on accueille le public. A la technique, le régisseur lumière, le régisseur son, le régisseur plateau et les autres techniciens sont à leur poste. Le spectacle peut commencer… 

 

 
La Passerelle, une Scène nationale

Le label « Scène nationale » est accordé par le ministère de la Culture à des théâtres publics français. L’objectif de ces structures : être des lieux de production et de diffusion de la création contemporaine dans tous les domaines du spectacle vivant (théâtre, musique, danse, cirque…). Les scènes nationales participent ainsi au développement culturel dans leur ville et leur territoire.
Outre la programmation de spectacles, la Passerelle conduit d’autres activités. Elle produit ou co-produit certains spectacles et soutient ainsi financièrement leur fabrication. Elle peut prendre en charge également leur diffusion, effectuer toutes les démarches pour vendre le spectacle à d’autres structures, comme un agent artistique. « Nous avons également une compagnie de danse en résidence, indique Stéphane Jouan, administrateur de la Passerelle. Pendant 3 ans, au minimum, on accompagne leur travail : l’accueil du spectacle, sa production ou co-production, la mise en place d’actions en direction de publics scolaires, amateurs ou professionnels ».
> www.lapasserelle.info
 

 

 

 


Publié le 01/04/2009