Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

 le Master


Le master sanctionne une formation  en deux ans  à l'université accessible après une licence générale ou tout diplôme de niveau bac plus 3. le Master peut préparer à la recherche s’il est complété par un doctorat ou offrir une qualification de haut niveau  pour entrer dans la vie active.

admission

organisation des études

validation

et après?


Admission

 

  • En 1re année. L’inscription en 1re année de master (M1) est de droit pour les titulaires d’une licence dans un domaine de formation compatible, sauf pour certaines filières sélectives (par exemple, les masters d’IUP – instituts universitaires professionnalisés). Elle est soumise à l’appréciation de l’équipe de formation pour les étudiants venus d’autres domaines. La M1 est une année charnière, déterminante pour l’entrée en M2 (2e année de master). Il faut viser la cohérence et soigner son parcours de M1.
  • En 2e année. La sélection pour entrer en M2 est sévère, avec seulement 10 à 25 % des candidats admis. Les mentions bien de licence et de M1 sont appréciées, mais ne suffisent pas toujours. Les stages de M1 et le projet professionnel entrent également en compte lors de l’entretien de motivation. Le jury vérifie que l’étudiant connaît le secteur professionnel et les métiers auxquels il souhaite se former (master à finalité professionnelle) ou qu’il a les capacités pour faire un master orienté recherche, préalable à la thèse.

 


Organisation des études

Comme la licence, le master est positionné dans un domaine de formation et s’inscrit dans une mention assortie d’une ou plusieurs spécialités. Il se compose d’unités d’enseignement (UE) obligatoires et optionnelles dispensées sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés, et/ou de travaux pratiques. (TP dans les disciplines scientifiques). Organisé en 4 semestres valant 30 crédits chacun, et assorti d’un stage (en entreprise ou en laboratoire), le master comporte actuellement des parcours types à finalité professionnelle, à finalité recherche ou indifférencié. Le schéma du master est à géométrie variable, selon les universités ou les spécialités. Le master peut comporter un tronc commun de 1 an ou 2 semestres (M1) et se séparer ensuite en M2 en 2 branches, l’une à finalité professionnelle immédiate, l’autre plus orientée vers la recherche et la poursuite d’études en doctorat. C’est souvent le stage de M1 qui va préfigurer l’orientation en M2. Ainsi, un étudiant peut commencer à s'orienter vers la recherche lors du M1 dans le cadre d'un stage en laboratoire, au cours d'une initiation au travail de recherche qu'il pourra approfondir en M2.


Validation des études

  • Contrôle continu. L’évaluation s’effectue par le contrôle continu, des examens semestriels ou une combinaison des deux modalités. Le master ne peut être délivré qu'après validation de la maîtrise d'au moins 1 langue vivante étrangère
  • Diplôme national. Délivré par l’université, le master est un diplôme national. Il a la même valeur quelle que soit l’université qui le délivre.
  • Seconde étape du LMD (licence-master-doctorat), le master est validé par 120 crédits ECTS (European Credits Transfer System), des crédits capitalisables, c’est-à-dire définitivement acquis, quelle que soit la durée du parcours, ce qui autorise une interruption puis une reprise des études.


Que faire après un master?

 

  • Après un master à orientation professionnelle, les étudiants peuvent entrer directement dans la vie active ou poursuivre en doctorat.
  • Après un master à orientation recherche, ils continuent en doctorat (bac + 8).
  • Après l’un et l’autre, les étudiants peuvent aussi accéder à un diplôme de niveau bac + 6, en école d’ingénieurs ou de commerce, en préparant un mastère spécialisé ou encore un MBA (Master of Business Administration).