Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Enseignement, Formation
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc
Enseignement, Formation

Enseignement, Formation

Flash doit être installé pour pouvoir visualiser les photos.Obtenir Flash Macromedia.

On pense souvent au professeur de collège ou de lycée, mais le secteur recouvre bien d’autres métiers : conseillers principaux d’éducation, professeurs de lycée professionnel ou technologique, enseignants spécialisés...
L’Education nationale est le plus gros employeur du secteur. Mais on peut enseigner aussi la musique ou la danse en étant salarié d’une municipalité, d’une association, d’une salle de sport, être professeur dans un centre de formation d’apprentis…
La formation pour adultes se développe par ailleurs, ainsi que d’autres modes d’enseignement comme la FOAD, la formation ouverte et à distance.
Malgré une diminution des postes à pourvoir, notamment dans l’Education nationale, le secteur reste pourvoyeur d’emplois.
 

  

Est-ce vrai ?

 

Pour travailler dans le secteur, il faut aimer le contact avec les enfants ?

Vrai et faux. Professeurs de lycée ou de collège, professeurs documentalistes, conseillers principaux d’éducation, conseillers d’orientation psychologues… Beaucoup de professionnels du secteur travaillent au contact des jeunes. Il faut aimer dialoguer avec les élèves, contribuer à leur éducation, leur transmettre des connaissances, les aider à choisir une orientation en fonction de leurs goûts et de leurs aptitudes...
Mais le secteur de la formation ne concerne pas uniquement les jeunes. Il est également possible d’enseigner auprès d’adultes. Suivre une formation peut permettre à un demandeur d’emploi de se réinsérer, à un salarié de changer de métier, de développer d’autres compétences utiles pour exercer son emploi ou pour gravir des échelons.


Quand on est enseignant, on a beaucoup de temps libre ?

Vrai et faux. C’est vrai que les enseignants bénéficient des vacances scolaires et ne passent pas toute leur journée devant les élèves (un professeur titulaire du CAPES doit assurer au minimum 18 heures de cours par semaine, un professeur des écoles 27 heures).
Mais une part importante du travail se déroule aussi en dehors des cours. Une enquête, menée par le ministère de l’Education nationale auprès des enseignants de collège et de lycée en 2008, indiquait que, sur une semaine, ceux-ci ont consacré 21 heures en dehors des cours à l’exercice de leur métier. Ainsi, en moyenne, ils ont passé 9 heures à préparer leurs cours, 5 heures et demie à corriger des copies, 2 heures et demie à se documenter et effectuer des recherches personnelles, 1 heure et demie à travailler avec d’autres enseignants, 1 heure à assurer le suivi des élèves, 1 heure à effectuer diverses tâches professionnelles et ¾ d’heure à rencontrer les parents.
Le temps consacré à ces différentes tâches varie selon la discipline enseignée. Il est ainsi plus important pour les enseignants de philosophie, de lettres, d’histoire-géographie et de sciences économiques.

 

Les professionnels travaillent en solitaires ?

Faux. Le travail d’équipe est essentiel, notamment au sein des établissements scolaires.
Le conseiller principal d’éducation (CPE), par exemple, joue un rôle de médiateur entre les élèves, l’administration et l’équipe enseignante pour trouver des réponses adaptées et améliorer la vie au sein de l’établissement.
Le conseiller d’orientation psychologue se réunit avec les professeurs principaux, le CPE, le chef d’établissement (notamment pour élaborer le volet orientation du projet d’établissement), il participe également aux conseils de classe.
Les enseignants travaillent en équipe pour mettre en place les travaux personnels encadrés, par exemple, ou les projets éducatifs pluridisciplinaires. Ils peuvent également préparer certains cours en commun lorsqu’ils enseignent la même discipline.


Les professionnels du secteur sont tous des fonctionnaires ?

Faux. Professeurs de lycée ou de collège, professeurs des écoles, conseillers d’orientation psychologues… ont généralement passé un concours et sont des fonctionnaires relevant du ministère de l’Education nationale.
Mais on peut travailler dans le secteur de la formation sous des statuts très divers. L’Education nationale recrute aussi des professionnels « non titulaires », en CDD (contrat à durée déterminée). Embauchés pour des besoins occasionnels ou temporaires, ils pourvoient des postes vacants ou remplacent des professionnels fonctionnaires absents.
Le Ministère de l’éducation nationale n’est d’ailleurs pas le seul employeur du secteur. On peut enseigner la musique ou la danse en étant salarié d’une association. Les éducateurs sportifs peuvent être travailleurs indépendants ou salariés d’une municipalité, d’une association, d’une salle de sport.
Certaines entreprises embauchent également des personnes chargées d’organiser la formation de leurs salariés. Au sein des services ressources humaines, les responsables formation analysent les besoins du personnel et mettent en place un plan de formation pour y répondre.

 

 


 

Le secteur de l’enseignement et de la formation est pourvoyeur d’emplois. Malgré une diminution des postes offerts dans la fonction publique, les métiers de l’enseignement continuent de recruter.
C’est le ministère de l’Education nationale qui reste le plus gros employeur du secteur avec presque 860 000 enseignants (établissements publics et privés sous contrat) et 170 000 autres personnels sur toute la France.
Le recrutement se fait au niveau national, par concours. Professeurs des écoles, de collège ou de lycée, de lycée professionnel ou technique, conseillers d’orientation psychologues, conseillers principaux d’éducation… sont fonctionnaires et affectés sur un poste, une fois leur concours obtenu.
La localisation du premier emploi est différente selon les métiers. Le professeur des écoles démarre sa carrière dans l'académie où il a passé son concours, alors que l'enseignant du secondaire est généralement nommé en région parisienne ou dans le nord de la France. Il peut ensuite, au bout de quelques années, se faire muter dans une région de son choix. Dans l’enseignement privé sous contrat, la procédure est encore différente. Après avoir réussi son concours, il faut se porter directement candidat auprès des établissements.

Comparée aux autres région, la Bretagne est une académie importante. En 2010, elle scolarisait ainsi 4,9 % des élèves et apprentis accueillis dans les premier et second degrés en France métropolitaine et dans les DOM, se plaçant ainsi en 6ème position au niveau national.
Elle comptait 52 521 salariés dont 28 962 enseignants du secteur public (1er et 2nd degré, enseignement supérieur et IUFM, enseignants stagiaires) et 15 985 enseignants du secteur privé (1er et 2nd degré).

 

L’Education nationale mais pas seulement

 

Le secteur recouvre des métiers, des statuts et des employeurs divers. A côté de l’Education nationale, d’autres ministères recrutent des professionnels de l’enseignement et de la formation comme le ministère de l’Agriculture pour ses établissements agricoles ou le ministère de la Culture pour les écoles d’architecture et les écoles nationales supérieures d’art.

Il n’est pas non plus obligatoire d’être fonctionnaire pour enseigner. Certains professionnels du secteur sont employés en CDD (contrat à durée déterminée) ou CDI (contrat à durée indéterminée). On peut ainsi enseigner la musique dans une association, une maison de quartier ou une école de musique… On peut enseigner la menuiserie dans un CFA (un centre de formation d’apprentis) ou dans un organisme de formation pour adultes. Certains formateurs exercent en indépendants et proposent leurs services aux entreprises. 

 

Auprès des adultes également

 

Par ailleurs, la formation tout au long de la vie se développe également. Elle concerne des publics divers, déjà engagés dans la vie active. Suivre une formation peut permettre à un demandeur d’emploi ou à un salarié d’actualiser ses connaissances, de développer d’autres compétences utiles pour exercer un emploi, gravir des échelons ou changer de métier.
On trouve ainsi des formateurs dans tous les domaines : en informatique, en cuisine, en  anglais, en gestion, en marketing… Les enseignements peuvent aussi concerner les savoir-être  c'est-à-dire des compétences liées au comportement : gérer des conflits, apprendre à gérer son stress...
Dans les grandes entreprises, les services ressources humaines accordent une place importante à la formation des salariés. Les responsables formation analysent les besoins des personnels et mettent en place des plans de formation pour y répondre.
Enfin, l’arrivée de la FOAD, la formation ouverte et à distance, constitue un nouveau débouché du secteur et s’accompagne de nouveaux profils de professionnels. Elle nécessite des formateurs capables de concevoir et scénariser des contenus pédagogiques spécifiques à la formation en ligne. Elle suppose également de nouveaux modes de relations avec les apprenants : suivi pédagogique à distance, animation de chats et forums, réponses aux questions par e-mail…

Malgré la diversité des métiers et des statuts, on retrouve des qualités et des compétences partagées par les différents professionnels : capacité à transmettre des savoirs, autorité naturelle, goût du relationnel, patience et sens de l'écoute.


 Sources : www.education.gouv.fr ; Livret d'accueil des nouveaux personnels, Rectorat de Rennes, septembre 2011.

Les métiers

Conseiller/ère principal-e d'éducation
Animateur de la vie collective dans un collège ou dans un lycée, il seconde le chef d'établissement et encadre les surveillants. Le conseiller principal d'éducation (CPE) peut, par exemple, organiser l'élection des délégués de classe. Ses responsabilités... >> Lire la suite
Enseignant-e spécialisé-e
« L'instruction pour tous ! » Parce que les élèves handicapés et les jeunes en difficulté ont le droit à une pédagogie adaptée, la France forme des enseignants spécialisés. Selon leur profil, ils travaillent auprès des enfants... >> Lire la suite
Professeur-e de musique
Du solfège au chant, en passant par la pratique instrumentale, le professeur de musique doit initier les élèves à son art, en développant leur sens esthétique et leur créativité. Cours d'histoire de la musique, écoute de morceaux, étude des notes et des... >> Lire la suite
Suivant les métiers envisagés et/ou les concours passés, les niveaux de formation requis sont différents. Bac +5 pour enseigner en collège ou en lycée, bac + 8 pour les enseignants-chercheurs du supérieur… Enseigner dans un lycée professionnel demandera, en plus d’un niveau de diplôme, plusieurs années d’expérience professionnelle. Pour les personnes en situation de handicap, le recrutement se fait après une sélection sur dossier et un entretien… Le site www.education.gouv.fr informe sur les conditions requises pour passer les différents concours du Ministère de l’Education nationale. Moins balisé, l’accès au métier de formateur peut prendre la forme d’une reconversion professionnelle après une première expérience dans la discipline enseignée.

Après le Bac LICENCELMD Sciences humaines et sociales mention sciences de l'éducation
Durée : 1 an - 3 ans
temps plein

Haut de page Après un Bac +2 DU Musicien intervenant
Durée : 1 an - 2 ans
temps plein

ING diplôme d'ingénieur de l'Ecole nationale supérieure d'ingénieurs de Bretagne-Sud de l'université de Bretagne-Sud spécialité mécatronique
Durée : 3 ans
temps plein

Haut de page Après un Bac +3 POSTCONC Certificat d'aptitude aux fonctions de psychologue de l'éducation nationale spécialité éducation, développement et apprentissages
Durée : 1 an
temps plein

POSTCONC Certificat d'aptitude aux fonctions de psychologue de l'éducation nationale spécialité éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation d'arts option A arts plastiques
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation de géographie
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation de langues vivantes étrangères : anglais
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation de langues vivantes étrangères : espagnol
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation de langues vivantes étrangères : italien
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation de lettres classiques
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation de lettres modernes
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation de sciences physiques option A physique
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation d'économie et gestion option A économie et gestion administrative
Durée : 1 an
enseignement à distance

PREPACONC Préparation à l'agrégation d'économie et gestion option B économie et gestion comptable et financière
Durée : 1 an
enseignement à distance, temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation d'économie et gestion option C économie et gestion commerciale
Durée : 1 an
enseignement à distance

PREPACONC Préparation à l'agrégation d'économie et gestion option D économie, informatique et gestion
Durée : 1 an
enseignement à distance

PREPACONC Préparation à l'agrégation d'économie et gestion option E production de services
Durée : 1 an
enseignement à distance

PREPACONC Préparation à l'agrégation d'éducation physique et sportive
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation à l'agrégation d'histoire
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation aux épreuves des concours d'enseignants du secondaire privé sous contrat
Durée : 1 an
temps plein

PREPACONC Préparation aux épreuves du concours de professeurs des écoles du privé sous contrat
Durée : 1 an
temps plein

MASTER PRO Arts, lettres, langues mention linguistique et didactique des langues spécialité français langue étrangère (FLE/FLS/FOS)
Durée : 2 ans
temps plein

MASTER PRO Arts, lettres, langues mention linguistique et didactique des langues spécialité anglais langue étrangère (ALE/LANSAD)
Durée : 2 ans
temps plein

MASTER PRO Arts, lettres, langues mention arts, lettres et civilisations spécialité français langue étrangère
Durée : 2 ans
temps plein

MASTER PRO Droit, économie, gestion mention économie et gestion publiques spécialité métiers de la formation en économie et gestion
Durée : 2 ans
enseignement à distance, temps plein

MASTER R ET PMEEF mention métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation - premier degré
dominante concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE)
Durée : 2 ans
temps plein

dominante concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE) spécial langue régionale
Durée : 2 ans
temps plein

MASTER R ET PMEEF mention métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation-encadrement éducatif
dominante concours de recrutement de conseiller principal d'éducation (CPE)
Durée : 2 ans
temps plein

MASTER R ET P MEEF mention métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation-pratiques et ingénierie de la formation
Durée : 1 an - 2 ans
temps plein

MASTER R ET PMEEF Arts, lettres, langues mention métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation-second degré (en ALL)
dominante CAFEP anglais
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAFEP lettres
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES allemand
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES anglais
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES arts plastiques
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES chinois
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES documentation
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES éducation musicale et chant choral
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES espagnol
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES italien
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES langue régionale breton
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES lettres
Durée : 2 ans
temps plein

MASTER R ET PMEEF Droit, économie, gestion mention métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation-second degré (en DEG)
dominante CAPES sciences économiques et sociales
Durée : 2 ans
temps plein

MASTER R ET PMEEF Sciences humaines et sociales mention métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation-second degré (en SHS)
dominante CAFEP histoire et géographie
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES histoire et géographie
Durée : 2 ans
temps plein

dominante CAPES philosophie
Durée : 2 ans
temps plein

MASTER R ET PMEEF Sciences, technologies, santé mention métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation-second degré (en STS)
dominante CAFEP mathématiques
Durée : 2 ans
temps plein, enseignement à distance

dominante CAPEPS
Durée : 2 ans
temps plein, enseignement à distance

dominante CAPES mathématiques
Durée : 1 an - 2 ans
temps plein, enseignement à distance

dominante CAPES physique chimie
Durée : 2 ans
temps plein, enseignement à distance

dominante CAPES sciences de la vie et de la terre
Durée : 2 ans
temps plein, enseignement à distance

dominante CAPET sciences industrielles de l'ingénieur
Durée : 2 ans
temps plein, enseignement à distance

dominante CAPLP biotechnologies
Durée : 2 ans
temps plein, enseignement à distance

MASTER PRO Sciences humaines et sociales mention sciences de l'éducation spécialité stratégie et ingénierie en formation d'adultes
Durée : 2 ans
apprentissage, temps plein

MASTER PRO Sciences humaines et sociales mention sciences de l'éducation spécialité technologies de l'éducation et de la formation
Durée : 2 ans
apprentissage, temps plein

MASTER PRO Sciences humaines et sociales mention philosophie spécialité philosophie et pédagogie
Durée : 2 ans
temps plein

MASTER R ET P Sciences, technologies, santé mention biologie, agronomie, santé spécialité systèmes biologiques et géologiques
Durée : 2 ans
temps plein

MASTER R ET P Sciences, technologies, santé mention métiers de l'éducation et de la formation spécialité technologie et métiers de l'enseignement
Durée : 2 ans
temps plein

Haut de page Après un Bac +5 PREPACONC Préparation à l'agrégation de mathématiques
Durée : 1 an
temps plein



    Le Répertoire interministériel des métiers de l’Etat

    Le Rime est un outil d’information et de communication. Le répertoire décrit 261 métiers dits « emplois-référence » répartis au sein de 26 domaines. Certains sont bien connus du grand public, préfet, enseignant, infirmière, sapeur-sauveteur. D’autres le sont moins, conseiller-export pour les entreprises, technicien d’art, cadre paramédical, gestionnaire des aides au développement.

    Ministère de l'éducation nationale

    Le site www.education.gouv.fr propose des informations sur le fonctionnement du système éducatif, tous les niveaux d'enseignement, de la maternelle à la terminale, les programmes, les diplômes, les formations, les filières, etc. On y trouve également des informations pratiques et des services (bourses, aides, modalités d'inscription, concours) et des renseignements sur les carrières de l'éducation, des ressources et des outils pédagogiques.

    Onisep.fr

    Une présentation générale de 31 secteurs d'activité, les métiers rattachés avec leur fiche de présentation et quelques idées de formations.