Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Technicien-ne en électrotechnique

Technicien en électrotechnique - Technicienne en électrotechnique

 
 
Synonyme : technicien électrotechnicien.

Moteurs à très grande vitesse (60 000 tours à la minute), lignes à haute tension, batteries pour satellites, traction électrique des trains : partout où il y a de l'énergie à mettre en oeuvre, on trouve le technicien en électrotechnique. Son métier varie selon l'endroit où il travaille.

Dans une entreprise de construction de matériels électriques (moteurs, transformateurs...), il participe, sous la direction d'un ingénieur, à la création de nouveaux produits : calculs des bobinages, réalisation de plans ou de schémas... Il peut prendre en charge les essais de prototypes, et définir les tests à réaliser sur les produits fabriqués par l'entreprise.

Chez un installateur-intégrateur, on peut lui confier la conception de l'installation électrique d'un immeuble ou d'une usine : calculs des caractéristiques électriques des équipements ou des appareillages (disjoncteurs, etc.) ; réalisation du schéma d'ensemble de l'installation...

Autres activités possibles : organisation et suivi d'un chantier d'installation électrique ; maintenance d'équipements électriques et de systèmes automatisés (diagnostic, dépannage, amélioration des performances...).

Débouchés : sociétés d'installation électrique, entreprises de construction électrique, services de maintenance des entreprises industrielles ou de transport (SNCF, RATP), EDF...

À noter : l'armée forme et recrute des techniciens en mécanique au sein des écoles militaires.

Après la 3ème

Trois ans d'études pour préparer un bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants (notamment pour des fonctions de chef de chantier) ou un bac techno STI spécialité génie électrotechnique.