Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Scripte

 
 

Munie de son cahier, de ses crayons et de son chronomètre, elle est considérée comme la mémoire vivante du film.

Bras droit du réalisateur, la scripte (il s'agit le plus souvent d'une femme) observe tout ce qui se passe sur le plateau de tournage et relève scrupuleusement la moindre incohérence. Attitude des comédiens, rythme des dialogues, maquillage, costumes, décors, accessoires, intensité de la lumière... rien n'échappe à son oeil vigilant.

La scripte contrôle, par exemple, que le préminutage défini avant le tournage est bien respecté. Elle veille aussi aux raccords, c'est-à-dire à la continuité entre deux scènes qui ne sont pas tournées à la suite l'une de l'autre, mais qui s'enchaîneront au montage final.

Son travail ne s'arrête pas au clap de fin : elle doit rédiger pas moins de quatre documents : le journal de bord quotidien ; un rapport image pour le laboratoire, lui indiquant quelles scènes développer et le métrage du film utilisé ; un rapport-montage pour le monteur lui indiquant le descriptif de chaque plan ; enfin, le « mouchard » qui s'adresse à la production et indique le timing ainsi que tous les incidents de plateau.

Sens de l'observation très poussé, mémoire infaillible, rigueur et organisation, diplomatie sont de sérieux atouts dans cette profession. Il ne faut pas rechigner à travailler dans des conditions inconfortables et accepter d'être la personne sur laquelle toute l'équipe cinématographique va pouvoir compter.

La scripte exerce pour le cinéma, la télévision, la publicité... bien souvent avec le statut d'intermittent .

De nombreuses scriptes se forment sur le tas. Néanmoins, il devient difficile de décrocher un stage lorsqu'on n'a encore aucune qualification.

Après le Bac

De trois ans à cinq d'études au Conservatoire libre du cinéma français (CLCF) ou en école de cinéma (la Fémis ; accès sur concours post-bac + 2).