Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Podo-orthésiste

 
 

Faciliter la marche au quotidien, c'est la mission du podo-orthésiste. Spécialiste des appareillages du pied, il conçoit et adapte chaussures médicales, semelles orthopédiques, orthèses (éléments de soutien) et prothèses (éléments de remplacement). Toujours sur prescription du médecin.

C'est dans son entreprise artisanale, plus rarement à l'hôpital ou en centre d'appareillage, qu'il reçoit le patient. Il évalue l'état de ses articulations et de ses muscles, mesure le pied, en prend l'empreinte et réalise un moulage. Le podo-orthésiste doit également s'informer du mode de vie de la personne et de ses attentes. Un appareil adapté est à la fois fonctionnel et esthétique ! L'écoute et le tact importent ici autant que la maîtrise technique.

Le podo-orthésiste peut fabriquer lui-même les appareils - des compétences en mécanique et en matériaux souples (cuirs, peaux) sont alors indispensables - il peut aussi les commander tout faits. Il lui faudra dans tous les cas les essayer et, au besoin, faire des retouches.

Pour s'installer à son compte comme artisan , il faut être titulaire du BTS et avoir trois ans d'expérience.

Après la 3ème

Deux ans d'études pour préparer le CAP podo-orthésiste ou un CAP du domaine de la mécanique ou des matériaux souples, pour l'ouvrier de fabrication. Ce diplôme de base peut être complété par le diplôme de technicien (DT) podo-orthésiste (2 ans) pour accéder au poste de technicien. Accès possible au DT après une classe de 1re STI génie mécanique.

Après le Bac

Trois ans d'études pour préparer le BTS podo-orthésiste, indispensable pour la phase d'application. Accès sur dossier avec un bac S, un bac STI génie mécanique, STL, voire le DT.