Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Pisteur/euse secouriste

Pisteur secouriste - Pisteuse secouriste

 
 

Garantir la sécurité sur les pistes et porter secours aux skieurs : une double mission assurée à toute heure et par tous les temps.

En prévention, le pisteur informe les amateurs de glisse sur la conduite à tenir (interdiction de pratiquer le « hors-piste », respect des balises). Professionnel de la neige, il les met en garde contre les dangers de la montagne (coulées de neige, crevasses...). Le pisteur prépare aussi le terrain. Le matin avant l'arrivée des skieurs, la nuit si cela s'impose. Damage des pistes, déclenchement préventif d'avalanches à l'aide d'explosifs, pose de filets de sécurité, de panneaux de signalisation... Un travail qui permet de limiter les dangers, mais aussi de faciliter l'intervention des secours.

Secouriste, le pisteur est chargé de rechercher les skieurs égarés ou ensevelis sous la neige. C'est lui qui intervient auprès des accidentés. À skis, parfois au guidon d'une motoneige, il doit pouvoir passer partout. Lui-même n'est pas à l'abri d'une chute. Prudence et sang-froid s'imposent, surtout lorsqu'il convoie un blessé.

Au sein d'une équipe, le pisteur peut être spécialisé : conduite de chiens (maître-chien), déclenchement d'avalanches (artificier), observation des conditions de neige et de météo. Nombre d'entre eux sont militaires - démineurs ou gendarmes.

S'il faut entretenir les remontées mécaniques et aménager les sentiers en été, l'emploi à l'année reste rare. L'hiver fini, beaucoup sont employés par des entreprises du bâtiment pour des travaux acrobatiques en tant que cordistes ; d'autres sont accompagnateurs en moyenne montagne, gardes forestiers...

Après la 3ème

De six mois à deux ans d'études pour préparer le brevet national de pisteur secouriste option ski nordique ou ski alpin. Accès à partir de 18 ans, sur tests et avec le titre de prévention et secours civiques de classe 1 (PSC1).