Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Chef d'orchestre

 
 

Quand le chef d'orchestre lève sa baguette, elle devient magique. À lui de créer un climat de confiance propice au travail des musiciens qu'il dirige. Ce poste demande des qualités humaines, mais surtout de grandes compétences musicales et artistiques. Le chef d'orchestre doit cumuler des connaissances instrumentales, musicales, culturelles et artistiques.

À partir d'une étude minutieuse de l'oeuvre et de sa représentation sonore, il lui faut construire une interprétation personnelle en accord avec la pensée et le style du compositeur. Interprétation à transmettre aux instrumentistes et/ou chanteurs par une technique gestuelle originale. Le chef d'orchestre doit organiser les sons et les voix entre eux. Musicien, il lui faut connaître la partition de chaque instrument pour déceler toute fausse note. Pas évident quand on doit prêter l'oreille à, parfois, près d'une centaine de musiciens...

L'expérience d'une direction lyrique reste irremplaçable dans l'apprentissage d'une direction d'orchestre. Mieux vaut s'exercer dans des théâtres étrangers avant de convoiter les rares postes d'assistants. Il est intéressant aussi de tenter les « master classes » organisées par des chefs d'orchestre réputés. Le chef d'orchestre peut avoir le statut d'intermittent du spectacle .

Après la 3ème

Une trentaine d'écoles proposent une classe de direction d'orchestre : les conservatoires à rayonnement régional ou départemental, le Conservatoire national supérieur de musique et de danse à Paris, l'École normale de musique Alfred-Cortot à Paris.