Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Juriste d'entreprise

 
Brigitte Gilles de la Londe / Onisep
 
Synonyme : conseiller juridique.

Spécialiste du droit, le juriste d'entreprise a pour mission de défendre et de protéger les intérêts de son entreprise. Son rôle varie en fonction de la taille de la société qui l'emploie. Dans une PME, il pourra être seul à assumer sa fonction et coordonner l'intervention d'avocats extérieurs. Dans un grand groupe, il exercera la plupart du temps au sein d'un service juridique structuré. Dans tous les cas, il doit s'assurer que l'entreprise agit bien en conformité avec la loi. Qu'il s'agisse des contrats de travail, de fiscalité ou de gestion de contentieux.

Associé à toutes les décisions commerciales, financières et techniques, il évalue les risques des opérations menées, imagine les montages juridiques les plus avantageux pour son entreprise. De plus en plus, il est associé au processus décisionnel des comités de direction. D'où le rôle grandissant joué par les juristes au sein de leur entreprise.

À la différence de l'avocat-conseil, ce juriste est salarié de l'entreprise qu'il défend. Si leur statut diffère, ces deux professions tendent à se rapprocher.

À noter : le métier peut s'exercer au sein des services juridiques de l'armée.

Après le Bac

Cinq ans d'études en droit à l'université (master), notamment droit des affaires ou de l'entreprise, fiscalité, droit du travail... Une formation en école de commerce est aussi appréciée des recruteurs. Il existe un diplôme de juriste-conseil d'entreprise (DJCE) de niveau bac + 5. Il faut aussi pratiquer l'anglais et une autre langue étrangère pour exercer à l'international.

Plus de vidéos