Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Juge

 
 

Aimer la vérité et avoir le sens de l'équité : deux qualités essentielles pour pouvoir rendre la justice au nom de l'État.

Magistrat du siège, ce fonctionnaire veille au respect des lois. À lui de statuer dans les affaires dont il a la charge... et ce, en toute impartialité ! Quels que soient les faits et les personnes, le juge ne prononce son verdict qu'après avoir étudié le dossier et entendu accusés comme accusateurs exposer leurs arguments dans un débat contradictoire. Lui seul fixe les sanctions et les peines, ordonne les dommages et intérêts.

Certains juges interviennent à un moment donné de la procédure. Dans les affaires pénales et criminelles, le juge d'instruction rassemble les pièces du dossier, réunit les preuves et interroge les témoins. Comme son nom l'indique, le juge d'application des peines détermine les mesures applicables aux détenus après leur jugement : sursis avec mise à l'épreuve, mais aussi permission de sortie, réduction de peine, semi-liberté, liberté conditionnelle...

D'autres se spécialisent dans un domaine. Le juge des enfants s'occupe ainsi des mineurs délinquants et joue un rôle plus préventif que répressif. Le juge aux affaires familiales traite les demandes de divorce, les conflits touchant l'autorité parentale, le droit de garde et de visite des enfants, les demandes de révision de la pension alimentaire... mais aussi les contentieux de filiation naturelle. Il a souvent un rôle de médiation et de conciliation.

Le juge peut exercer dans un tribunal d'instance ou de grande instance, auprès d'une cour d'appel ou à la Cour de cassation. Les opportunités de changement (lieu, fonction) font l'intérêt de la profession.

Après le Bac

De quatre à cinq ans d'études en droit à l'université (master) ou dans un institut d'études politiques (IEP), puis 36 mois à l'École nationale de la magistrature (ENM) à Bordeaux.

Plus de vidéos