Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Grutier/ère

Grutier - Grutière

 
 
Synonyme : conducteur de grues.

Perché à des hauteurs impressionnantes, le grutier fait figure d'acrobate des travaux publics. « Quand on débute dans ce métier, on a tous un peu d'appréhension, reconnaît Arnaud, mais on oublie vite sa peur, car le métier a un côté grisant ! » De sa grue à tour, Arnaud domine le chantier et approvisionne en matériaux les équipes avec lesquelles il communique par radio.

Le métier n'est pas sans risques. Ainsi, lorsque le vent souffle à plus de 70 km/h, il peut rapidement devenir maître de la charge. Pas d'hésitation : il faut alors descendre ! Un grutier doit avoir une excellente vue, ne pas connaître le vertige, avoir du sang-froid et une parfaite maîtrise de soi. Responsable de l'entretien de sa machine, il doit toujours garder à l'esprit que le bon fonctionnement de sa grue est indispensable pour garantir la sécurité de tous sur le chantier. Souvent formé « sur le tas », il travaille sous la responsabilité du chef de chantier. Chaque année, plusieurs centaines d'emplois de grutier ne trouvent pas preneurs en France. Débouchés dans l'industrie du bâtiment, sur les zones portuaires et dans l'armée de terre.

À noter : pour exercer, il faut obtenir le certificat d'aptitude à la conduite en sécurité (CACES) délivré sur examen.

Après la 3ème

Deux ans d'études pour préparer le CAP conducteur d'engins : travaux publics et carrières, associé pour plus de polyvalence à un CAP de mécanique, ou bien le CAP maintenance des matériels option matériels de travaux publics et manutention. À noter : après un minimum de deux ans d'expérience, le titulaire d'un CAP peut préparer le BP conducteur d'engins de chantier de travaux publics (2 ans).

Voir les articles :