Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Cordonnier/ère

Cordonnier - Cordonnière

 
 

Sa spécialité ? Réparer les chaussures abîmées. Le cousu main a cédé la place à l'encollage, mais les opérations n'ont guère changé : changement de talons, ressemelage, pose de patins font partie de la routine.

Un cordonnier-réparateur peut remplacer une cambrure, changer une semelle intérieure, colmater un trou ou rafraîchir la teinture d'un cuir.

L'apparition de chaussures bon marché (jetées après usage) et le développement des « talons minute » menacent aujourd'hui la profession. S'il veut survivre, le cordonnier installé comme artisan est obligé d'étendre ses réparations à la maroquinerie (recoudre un sac dont la lanière a cédé), voire aux vêtements de cuir. Ils sont de plus en plus nombreux à proposer des services annexes : reproduction de clés, plaques d'immatriculation, vente de produits (cirage...).

Le bottier, lui, ne répare pas les chaussures. Il les fabrique, depuis la coupe et le montage du cuir jusqu'à la finition. Le sur-mesure reste un luxe, sauf lorsqu'il répond à des impératifs médicaux : cor, malformation, pieds plats peuvent exiger le port de chaussures orthopédiques.

Après la 3ème

Deux ans d'études pour préparer un CAP cordonnier-bottier ou cordonnerie multiservice.