Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Chef de projet humanitaire

 
 

Une catastrophe naturelle, une famine ou une guerre se déclare et les organismes humanitaires se mobilisent. Et en premier lieu, le chef de projet coordonne les actions de solidarité.

Ce dernier peut intervenir dans des situations et des secteurs variés : santé, agronomie, logistique, génie civil... Envoyé sur le terrain, il évalue les besoins, établit et met en oeuvre des actions dans le cadre d'un programme piloté par le chef de mission.

Une fois son projet accepté et les financements accordés, le responsable recrute une équipe et la forme. Il coordonne le projet : planification, budget, relations avec les autorités locales, logistique... Un grand coeur et une solide motivation ne suffisent pas pour travailler dans l'humanitaire. On demande aux candidats des compétences pointues dans un domaine, mais aussi d'avoir du sang-froid et le sens pratique pour pouvoir faire face à toutes les situations.

Le chef de projet travaille en tant que volontaire ou salarié, en France ou à l'étranger, pour le compte d'organisations non gouvernementales (ONG), d'associations, d'organismes d'état ou d'entreprises.

Après le Bac

Il existe quelques formations universitaires dans le domaine de l'humanitaire, accessibles à partir d'un niveau bac + 2 (DUT, licence, master pro...), ainsi que des écoles spécialisées : Bioforce, IFAID, ISTOM, etc.