Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Animateur/trice de film d'animation

Animateur de film d'animation - Animatrice de film d'animation

 
 

Qu'il anime Titeuf ou Marjane, l'héroïne de Persepolis , c'est un artiste du mouvement. Il doit maîtriser le croquis de personnages ou d'animaux (proportions, attitudes), être précis et minutieux, avoir de solides notions de perspective, le sens du volume, de l'espace et du rythme. Tout son talent repose sur son aptitude à traduire par un dessin réaliste l'expressivité des traits et la fluidité des gestes. Il peut aussi animer du papier découpé, de la pâte à modeler ou encore des marionnettes.

Le métier peut sembler long et fastidieux, car il faut restituer le mouvement image par image (douze par seconde en animation traditionnelle). La technique consiste à faire des esquisses et à s'assurer avant de dessiner les détails que le mouvement est juste en « flippant » cinq ou six feuilles à la fois. L'animateur travaille aussi à la réalisation de films télévisés ou de spots publicitaires. Quelques longs métrages, encore peu nombreux, sont produits en France, tel Azur et Azmar de Michel Ocelot.

À la fois artistique et technique, le métier d'animateur offre peu de débouchés en France. L'animation est souvent confiée à des professionnels « meilleur marché » en Asie ou en Europe centrale et orientale.

Les story-boarders (spécialistes de la transcription dessinée du scénario) et layoutmen (spécialistes de la composition des images) sont en revanche très recherchés. Évoluer vers le métier d'animateur 3D permet d'élargir ses débouchés professionnels : pub, multimédia... L'animateur de film d'animation peut être salarié ou travailler en free-lance .

Après le Bac

De deux ans d'études, pour préparer le DMA cinéma d'animation, à trois ou cinq ans en école (Les Gobelins et ENSAD à Paris, Émile Cohl à Lyon, EMCA à Angoulême...).