Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Pompier/ère

Pompier - Pompière

 
 

De la prise en charge des accidentés de la route à la lutte contre les incendies, en passant par les interventions domestiques (chat perché dans un arbre, nid de guêpes dans le grenier), les pompiers sont sur de nombreux fronts. Et leur champ d'action ne cesse de s'étendre : il n'est pas rare, aujourd'hui, de voir un pompier lutter contre une pollution d'origine chimique.

Évacuer les personnes en danger, installer un périmètre de sécurité autour d'un accident ou bien administrer les premiers soins aux blessés : voilà les gestes les plus urgents à accomplir. Pas de routine dans ce métier. Chaque intervention est différente. Face à un fleuve en crue, on n'utilise pas les mêmes techniques que pour stopper un feu de forêt ou ranimer la victime d'un malaise dans un magasin. Et le rythme est trépidant, en particulier dans les grandes villes où l'on enregistre jusqu'à un appel toutes les dix secondes.

Plus que d'un métier, il faut parler de vocation, qui exige don de soi, altruisme, sens du devoir et des responsabilités. Les pompiers sont pour la plupart fonctionnaires territoriaux. Les marins-pompiers de Marseille et les sapeurs-pompiers de Paris sont des militaires (Marine nationale pour les premiers et armée de terre pour les seconds).

Pour devenir pompier professionnel, il faut être âgé de 18 ans au moins et de 25 ans au plus (29 ans pour les officiers), remplir certaines conditions d'aptitudes physiques et médicales (exemple : une taille supérieure ou égale à 1,60 m avec une certaine tolérance), passer un concours.

Après la 3ème

Les concours de recrutement des collectivités locales ou du ministère de la Défense vont du niveau CAP (2 ans après la classe de 3e) à la licence (bac + 3). Selon leur formation, les pompiers ont le grade de sapeur ou d'officier.