Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

DUT Génie chimique, génie des procédés option bio-procédés

En bref

Les bio-procédés ont pour fonction de générer des produits nouveaux en transformant des matières premières d'origine animale ou végétale. Les procédés mis en œuvre assurent le passage à une production de type industriel.

Le technicien en génie des procédés spécialiste des bio-industries (biochimie et biologie) peut travailler dans divers secteurs industriels (agroalimentaire, cosmétiques, pharmacie…) en tant que responsable de fabrication, technico-commercial, technicien de bureau d'études, technicien de recherche et d'essais sur installations pilotes… Il peut également intervenir en maintenance d'installations de production.

En laboratoire, il réalise des expériences et des analyses (cultures cellulaires, plantes résistant aux maladies, aux insectes ou aux intempéries…). En unité pilote (phase préindustrielle), il met en place les procédés de fabrication, les appareillages et les installations.

Objectifs

Le génie chimique ou génie des procédés est la mise en oeuvre industrielle des procédés de transformation de la matière et de l'énergie. Il regroupe l'ensemble des techniques chimiques, physiques et biochimiques appliquées à cet effet.

Les deux options procédés et bioprocédés ne conduisent pas à des activités différentes mais orientent vers des secteurs industriels différents. L'option bioprocédés apporte des compétences complémentaires adaptées aux secteurs des biotechnologies alors que l'option procédés renforce les compétences dans les secteurs industriels classiques.

L'enseignement de génie chimique-génie des procédés donne aux étudiants des connaissances scientifiques et technologiques sur la conception, le dimensionnement, la conduite et le contrôle d'unités pilotes ou industrielles de transformations de la matière et de l'énergie. 

Les étudiants sont formés à utiliser des réacteurs ou bioréacteurs et à maîtriser les opérations unitaires de séparation, notamment en relation avec l'environnement, qui interviennent aussi bien dans les opérations de transformations physiques, chimiques ou biologiques.

Pour l'option « bioprocédés », les enseignements traitent plus spécifiquement des grands procédés de l'industrie agroalimentaire et pharmaceutique. Les étudiants acquièrent la maîtrise des bio-séparations, l'extraction des biomolécules associées aux différentes techniques biochimiques. Ils utilisent différents matériels, appareillages et méthodes d'analyse adaptées. En microbiologie, les étudiants apprennent la manipulation microbiologique, les techniques et les analyses, les réactions microbiologiques et leur mise en oeuvre industrielle. En génie des bioprocédés, ils sont formés aux procédés de conservation des bioproduits ou aux réacteurs microbiologiques ; ce qui leur permet de maîtriser le développement d'une production en réacteur enzymatique ou cellulaire. 

Pour cette option, les principaux débouchés se trouvent dans l'industrie pharmaceutique, l'agro-alimentaire, l'environnement (traitement des eaux, de l'air ou des déchets).  Les activités des diplômés varient en fonction de la structure : en unité pilote, ils effectuent les essais et testent les équipements ; en bureau d'études, ils réalisent les schémas d'installation et dimensionnent les appareillages ; en production, ils sont responsables de la conduite et de la maintenance des appareils, de la qualité et de la sécurité des produits fabriqués.

Formation

La formation comporte 1800 heures d'enseignement réparties sur quatre semestres et dispensés sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés, de travaux pratiques. Les semestres 1 et 2 sont communs aux 2 options du DUT.

Ces enseignements portent sur les bases du génie des procédés (mécanique des fluides, bilans, techniques graphiques, matériaux), les systèmes énergétiques et environnementaux (thermodynamique, transferts thermiques, séparations solides-fluides) auxquels s'ajoute une formation générale en anglais, en expression et de communication, en mathématiques, en métrologie et instrumentation, en chimie.

Les enseignements des troisième et quatrième semestres, comportent des cours communs aux deux options, dédiés aux opérations unitaires du génie des procédés (transfert de matière, techniques séparatives et environnement), à l'anglais, à l'expression et la communication, aux mathématiques. Les enseignements spécifique à l'option bioprocédés portent sur les biosciences pour les procédés (microbiologie, chimie-biochimie, énergies alternatives et développement durable, régulation) et le génie des bioprocédés (réacteurs biologiques, procédés de stabilisation des bioproduits, bioséparation et purification, sécurité des bioprocédés).

Ces enseignements sont complétés par
  • des projets tutorés (300 heures), réparti sur l'ensemble des semestres
  • le projet personnel et professionnel aux semestres 1, 2 et 3 qui permet à l'élève de mener une réflexion sur son avenir professionnel, les métiers du génie chimique et ses futurs lieux d'exercice
  • un stage de 10 semaines minimum en entreprise, au semestre 4, pendant lequel l'élève travaille sur un projet

Poursuite

Si le DUT prépare directement à l'insertion professionnelle, 89% des diplômés du DUT génie chimique toutes options confondues poursuivent leurs études d'après l'enquête d'insertion professionnelle 2014 du ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur.

Après un DUT génie chimique option bioprocédés, les diplômés peuvent poursuivre en licence, en licence professionnelle dans les domaines de la chimie, de la gestion de la production industrielle, en classes préparatoires scientifiques ATS, en un an ou en écoles d'ingénieurs par admission parallèle.

En Bretagne : principales poursuites d'études

Fiche générale du diplôme

Qu’est-ce qu’un CAP ? un Bac pro ? un BTS ?... Pour tout savoir sur votre diplôme, consultez sa fiche générale

Publications ONISEP Nationales

DiplômesDu CAP au BTS/DUT - Décembre 2009
DossiersAprès le bac - Janvier 2013
DossiersLe dico des métiers - Avril 2013
DossiersQuels métiers pour demain ? - Juillet 2011
InfosupAprès le bac S - Novembre 2012
ParcoursLes métiers de la chimie - Janvier 2013

Pour vous procurer les publications nationales de l'ONISEP

Référentiel du diplôme

Consultez le site du CNDP, rubrique « Brochures administratives ».

Lieux d'information

Pour connaître l'adresse des Centres d'Information et d'Orientation (CIO) de la région Bretagne et les autres structures d'information des jeunes (Mission Locale, PAIO...).

Fiches métiers

Explorez les métiers du secteur d'activité.

Liens utiles du secteur Agriculture et environnement,Travail des matériaux,Entretien Sécurite Armée

Une sélection de sites web intéressants en fonction du secteur d'activité de cette formation.

Les établissements

Publics Privés* Apprentissage et Contrat pro** Tous établissements
Bretagne 1
1
Côtes d'Armor
Finistère
Ille et Vilaine
Morbihan 1
1
* Etablissements privés sous contrat, consulaires et privés reconnus
** Sont recensés uniquement les contrats de professionnalisation des Licences professionnelles

Vous pouvez rechercher également tous les établissements, France Entière, préparant cette formation sur notre site rubrique Atlas des formations.

Plus de vidéos