Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

CAP Etancheur du bâtiment et des travaux publics

En bref

Le titulaire de ce diplôme est un ouvrier qualifié qui réalise des travaux de revêtements d'étanchéité à l'eau. Sur des chantiers de bâtiment, il assure l'étanchéité des toitures, des terrasses-jardins, des bassins et des façades industrielles. Sur des chantiers de travaux publics, il est chargé de l'étanchéité de la voirie ou d'ouvrages d'art (ponts, barrages…). Il prend également en charge l'isolation thermique et acoustique.

Il sait calculer, choisir, fournir et poser les panneaux isolants et les revêtements, en maîtrisant les phénomènes de condensation et d'infiltration. Il a acquis une grande technicité dans la pose et l'assemblage des éléments, dans la préparation des surfaces, la manipulation et l'application des matériaux d'isolation et d'étanchéité.

Objectifs

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

Travail en hauteur

Ouvrier qualifié, il est employé par les entreprises de grande et moyenne taille ou artisanales.  Les entreprises du BTP recherchent des étancheurs qualifiés. Ces entreprises réalisent des complexes d'étanchéité ou des bardages à l'aide de produits d'isolation, d'étanchéité, de couverture acier et de bardage ; il s'agit d'étanchéité et d'enveloppe du bâtiment.

Les élèves apprennent à rendre des surfaces étanches à l'eau (toitures, terrasses, façades, ponts, barrages, voirie...) en posant un revêtement ou en installant des éléments tels qu'une évacuation d'eau depluie. Ils abordent le choix des revêtements qui permettront de maîtriser les phénomènes de condensation et d'infltration, la préparation des surfaces à recouvrir ainsi que la manipulation et l'applicationdes produits. Entre autres techniques, ils peuvent souder au chalumeau des rouleaux de membranes d'étanchéité sur un toit, utiliser des fxations mécaniques ou des autocollants. Au programme aussi, les travaux d'isolation thermique et phonique.

Formation

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants : l'organisation de l'acte de construire (intervenants, types de marchés, personnels...), la communication technique (expression graphique dont dossiers et documents techniques, normes d'expressions dont tracés et schémas, logiciels professionnels, expression technique et orale, motifs décoratifs...), les ouvrages (fonctions techniques dans le bâtiment, types d'ouvrages de la profession dont éléments porteurs, complexes d'étanchéité, fenêtres de toit, façades, liaisons, et histoire des techniques...), les matériaux généraux et les matériaux et produits de la profession dont minéraux, métaux, bois et dérivés, matériaux de revêtement, matériaux de synthèse, isolants, mastics, produits de fixations...), les étapes de la mise en oeuvre (organisation, procédés et moyens dont tronçonnage, découpage, soudage, perçage, et les outils correspondants ; manutention et transport ; techniques de mise en oeuvre dont principes de pose des supports, des revêtements et protections d'étanchéité et moyens de fixation mécanique ou par soudage, ou collage...), la santé et la sécurité au travail, le contrôle - qualité, la maintenance des ouvrages, les enjeux énergétiques et environnementaux.

L'élève acquiert les compétences permettant la délivrance de l'AIPR (autorisation d'intervention à proximité des réseaux).

La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).  S'y ajoutent deux semaines pour la préparation des attestations de Sauveteur Secouriste du Travail (SST), de Prévention des Risques liés à l'Activité Physique (PRAP) et / ou de certificats d'aptitude à la conduite d'engins en sécurité (CACES).

Examen - validation

Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).

En Bretagne : diplômes retenus en priorité

Poursuite

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).

En Bretagne : principales poursuites d'études

Fiche générale du diplôme

Qu’est-ce qu’un CAP ? un Bac pro ? un BTS ?... Pour tout savoir sur votre diplôme, consultez sa fiche générale

Publications ONISEP Nationales

DiplômesDu CAP au BTS/DUT - Décembre 2009
DossiersLe dico des métiers - Avril 2013
DossiersQuels métiers pour demain ? - Juillet 2011
ParcoursLes métiers du bâtiment et des travaux publics - Mai 2012
Zoom sur les métiers Les métiers du bâtiment - Juin 2009

Pour vous procurer les publications nationales de l'ONISEP

Référentiel du diplôme

Consultez le site du CNDP, rubrique « Brochures administratives ».

Lieux d'information

Pour connaître l'adresse des Centres d'Information et d'Orientation (CIO) de la région Bretagne et les autres structures d'information des jeunes (Mission Locale, PAIO...).

Fiches métiers

Explorez les métiers du secteur d'activité.

Liens utiles du secteur Travaux Publics,Bâtiment

Une sélection de sites web intéressants en fonction du secteur d'activité de cette formation.

Les établissements

Publics Privés* Apprentissage et Contrat pro** Tous établissements
Bretagne 1
1
Côtes d'Armor
Finistère
Ille et Vilaine 1
1
Morbihan
* Etablissements privés sous contrat, consulaires et privés reconnus
** Sont recensés uniquement les contrats de professionnalisation des Licences professionnelles

Vous pouvez rechercher également tous les établissements, France Entière, préparant cette formation sur notre site rubrique Atlas des formations.