Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

DUT Hygiène sécurité environnement

En bref

Le titulaire de ce DUT est un spécialiste de la gestion des risques, de la santé et de la sécurité au travail ainsi que de la protection de l'environnement, au sein d'entreprises et administrations. Dans l'industrie ou dans le secteur public, il veille à la sécurité du personnel et des installations (chaufferies, installations électriques, installations de ventilation, d'aération, de gaz médicaux) et contribue à l'amélioration des conditions de travail.

Les connaissances scientifiques et technologiques acquises au cours de la formation lui permettent d'identifier un risque (incendie, pollution), de l'analyser, de mettre en place des mesures préventives et de vérifier leur efficacité. Animateur et formateur, il informe le personnel et organise des stages de sensibilisation à la sécurité.

Le diplômé occupe des postes de technicien en hygiène, sécurité, environnement industriel, de technicien en prévention des risques industriels, de pompier industriel, d'animateur de sécurité du BTP, de technicien en dépollution, d'inspecteur du travail et de l'emploi

Objectifs

L'objectif de ce DUT pluridisciplinaire est de donner à l'étudiant les connaissances scientifiques, technologiques et juridiques nécessaires pour évaluer et maîtriser les risques afin d'organiser la sécurité dans les entreprises, la formation du personnel dans le domaine de la sécurité et la protection de l'environnement.

Au cours de sa formation, l'étudiant apprend à identifier et à analyser différents types de risques : les risques environnementaux, les risques générés par différents types d'installations électriques, risques chimiques, risques incendie... et à mettre en oeuvre les moyens de  prévention et des mesures de protection dans différents environnements professionnels, sur des chantiers du BTP, dans des entreprises de la sûreté nucléaire et de la radioprotection... Les enseignements en évaluation et maîtrise des risques lui donnent des méthodes d'analyse, les outils pour concevoir et gérer une démarche d'analyse et d'évaluation des risques professionnels. L'étudiant acquiert les connaissances juridiques et réglementaires indispensables pour accompagner une politique HSE dans une entreprise ou une administration.

Les enseignements en gestion de projet apportent au diplômé les capacités à conduire des projets : définir des tâches, établir un planning, organiser une équipe... ; à participer aux démarches d'accréditation et de certification ; à contrôler, auditer, ou expertiser des installations à risques ainsi que des procédures de prévention. Il acquiert un ensemble de techniques de communication et d'outils informatiques (réalisation de plans simples, de cartographies, de bases de données...).

L'étudiant est préparé à la pratique des gestes élémentaires de premiers secours de type prévention et secours civiques de niveau 1 (PSCE 1).

Les débouchés se situent dans l'industrie (métallurgie, plasturgie, chimie, BTP), les organismes de contrôle, les sociétés d'ingénierie, d'études et conseil, les entreprises publiques, les communautés urbaines, les services d'assainissement... Le diplômé peut exercer en tant que technicien chargé de l'évaluation et de la prévention ou inspecteur, formateur, voire officier sapeur-pompier après poursuite d'études et concours.

Formation

Les quatres semestres de formation (1 800 heures) se répartissent en cours magistraux (20% du volume total), en travaux dirigés (35%), travaux pratiques (45%).  

Elle comporte aux semestres 1 et 2  des enseignements méthodologiques appliqués à la gestion des risques (droit du travail, droit de la santé et de la sécurité au travail), des enseignements scientifiques en sciences biologiques (physiologie, toxicologies, microbiologie), en chimie (chimie de la combustion, réactions chimiques dangereuses, thermochimie, rayonnements ionisants et non ionisants et radioactivité), en sciences humaines (psychologie du travail, ergonomie) et des enseignements technologiques : technologie des machines et de la construction (installations électriques, BTP et génie civil), physique appliquée (mécanique des fluides, résistance des matériaux, vibrations et acoustique, mécanique et énergétique, thermodynamique).

Aux semestres 3 et 4, les enseignements professionnels sont axés sur la protection des personnes et des biens dans leur environnement professionnel ; sur la prévision et la prévention face aux risques technologiques et environnementaux (sécurité nucléaire, radiologique, biologique, chimique et explosion ; sécurité des installations et des équipements : sécurité incendie, sécurité électrique ; la protection de l'environnement et développement durable) et sur la gestion des risques (risques technologiques et installations classées, risques naturels)

Le programme du DUT comporte également des cours en mathématiques, informatique, en anglais, en techniques de communication et culture générale répartis sur les trois premiers semestres.

Ces enseignements sont complétés par
  • le projet personnel et professionnel qui fournit à l'étudiant la connaissance des métiers de l'hygiène, de la sécurité et de l'environnement, les éléments d'orientation pour qu'il puisse se déterminer entre une insertion professionnelle directe et une poursuite d'études. En fonction de son choix, des modules complémentaires appropriés : (300 h) sont proposés aux semestres 3 et 4
  • des projets tutorés (300 h) permettant à l'étudiant de développer le travail en autonomie sur la méthodologie de conduite de projet.
  • un  stage de 10 semaines en entreprise ou dans une administration permettant à l'étudiant de mettre en pratique les compétences acquises durant la formation DUT HSE.
En Bretagne : diplômes retenus en priorité

Poursuite

Si le DUT prépare directement à l'insertion professionnelle, 94% des diplômés du DUT confondues poursuivent leurs études selon l'enquête d'insertion 2014 du ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur.

Après un DUT hygiène, sécurité, environnement, les diplômés peuvent poursuivre en licence mention science et technologies, en licence professionnelle dans les métiers de la protection et de la gestion de l'environnement,  les métiers de la radioprotection et de la sécurité nucléaire, de la qualité, de l'hygiène, de la sécurité, santé, environnement ou la sécurité des biens et des personnes. Ils peuvent également rejoindre des écoles d'ingénieurs sur admissions parallèles.

En Bretagne : principales poursuites d'études

Fiche générale du diplôme

Qu’est-ce qu’un CAP ? un Bac pro ? un BTS ?... Pour tout savoir sur votre diplôme, consultez sa fiche générale

Publications ONISEP Nationales

DiplômesDu CAP au BTS/DUT - Décembre 2009
DossiersAprès le bac - Janvier 2013
DossiersLe dico des métiers - Avril 2013
DossiersQuels métiers pour demain ? - Juillet 2011
InfosupAprès le bac S - Novembre 2012
ParcoursLes métiers de l'énergie - Mars 2013

Pour vous procurer les publications nationales de l'ONISEP

Référentiel du diplôme

Consultez le site du CNDP, rubrique « Brochures administratives ».

Lieux d'information

Pour connaître l'adresse des Centres d'Information et d'Orientation (CIO) de la région Bretagne et les autres structures d'information des jeunes (Mission Locale, PAIO...).

Fiches métiers

Explorez les métiers du secteur d'activité.

Liens utiles du secteur Entretien Sécurite Armée

Une sélection de sites web intéressants en fonction du secteur d'activité de cette formation.

Les établissements

Publics Privés* Apprentissage et Contrat pro** Tous établissements
Bretagne 1 1
1
Côtes d'Armor
Finistère
Ille et Vilaine
Morbihan 1 1
1
* Etablissements privés sous contrat, consulaires et privés reconnus
** Sont recensés uniquement les contrats de professionnalisation des Licences professionnelles

Vous pouvez rechercher également tous les établissements, France Entière, préparant cette formation sur notre site rubrique Atlas des formations.

Voir les secteurs d'activité :