Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

DUT Génie thermique et énergie

En bref

Le titulaire de ce DUT est un spécialiste de la production, de la conversion et de l'utilisation de l'énergie thermique dans les industries, les transports et le bâtiment. 

Les connaissances acquises au cours de la formation lui permettent de résoudre l'ensemble des problèmes énergétiques que peuvent rencontrer les entreprises industrielles, sans jamais perdre de vue l'impact du génie thermique sur l'environnement.

À l'issue de la formation, le diplômé possède les connaissances scientifiques de base et connaît les phénomènes physiques en thermodynamique, mécanique des fluides et transfert de chaleur. Il maîtrise les techniques industrielles de la spécialité (échangeurs de chaleur, moteurs thermiques pour les transports ou la production d'énergie, combustion et foyers, production de froid, traitement d'air, climatisation, solaire, cryogénie, installations hydrauliques, électricité, régulation, CAO), connaît le principe et la mise en œuvre d'énergies renouvelables (panneaux solaires, pompe à chaleur, photovoltaïque, éolien, géothermie).

Le diplômé peut occuper divers emplois de technicien de recherche ou d'essais sur prototype, de technicien de bureau d'études (conception de moteurs, d'équipements ou d'installations thermiques), de responsable de la production d'énergie en usine, de responsable d'une exploitation de chauffage, d'agent technico-commercial, expert technique. Il pourra évoluer dans son métier en fonction de son expérience et de ses attentes.

Objectifs

L'objectif du DUT est de former des techniciens supérieurs généralistes dans les domaines de la thermique et de l'énergétique pour concevoir et mettre en place des systèmes énergétiques performants dans les secteurs de l'industrie (centrales, turbines), du bâtiment (climatisation, froid industriel) et des transports (moteurs, turbopropulseurs).

L'enseignement scientifique permet à l'étudiant de comprendre les phénomènes physiques propres à l'énergétique. Il est centré sur trois matières principales : la thermodynamique, le transfert de chaleur, la mécanique des fluides (stockage et circulation des gaz et des liquides...) qui gèrent les processus énergétiques. Grâce à cela, l'étudiant acquiert des connaissances propres au systèmes énergétiques (pompes à chaleur, chaudières, machines thermiques, machines frigorifiques, capteurs solaires, éoliennes, échangeurs...) et des compétences pratiques en dimensionnement des systèmes et dans l'utilisations d'outils.

L'enseignement pratique permet à l'étudiant de concevoir, de dimensionner et d'expertiser des matériels et des installations énergétiques : système de chauffage, de ventilation et climatisation, chaud et froid industriel... La formation comporte des savoir-faire dans le montage, démontage, mesurage, remontage des appareils de chauffage, de distibution et de transfert de fluide. En thermodynamique, l'étudiant acquiert les méthodes de mesure nécessaire à la réalisation de bilan énergétique. Il utilise des machines thermiques en vue de réaliser des bilans thermodynamiques, d'optimiser le rendement thermodynamique d'une machine thermique.

Le diplômé peut travailler dans les entreprises industrielles ou du bâtiment, chez les fabricants et les distributeurs (centrales thermiques) qui produisent ou gèrent l'énergie thermique, dans des organismes d'expertise et de conseil.

Il peut occuper des fonctions de responsable d'équipe en installation et exploitation de machine thermique, de technicien supérieur en station thermique, laboratoire de recherche, station d'essais, de technico-commercial dans une PME etc...

Il peut participer à des installations ou des régulations de systèmes thermiques, à des audits énergétiques, travailler en commande et contrôle de processus industriels. En protection de l'environnement, son champ d'intervention concerne les pollutions chimiques, les risques de modification d'équilibre atmosphérique due à l'utilisation de fluides frigorigènes, etc...

Formation

Les 1 800 heures de formation du DUT, réparties sur 4 semestres, alternent travaux pratiques (40%), cours magistraux (20%) et  travaux dirigés (40%). 

Les enseignements portent sur des disciplines scientifiques et les outils de base en semestre 1 et 2 (mathématiques appliquées, informatique, mesure, métrologie, les automatismes et les circuits électriques...), sur les différents systèmes énergétiques, climatiques et thermiques (la thermodynamiq ue, les transferts de chaleur, la mécanique des fluides... ) et leurs applications (machines thermiques et frigorifiques, réseaux fluides et échangeurs de chaleur, traitement de l'air et thermique des locaux...) ce qui représente environ 40% des 1800 heures du DUT.  Des enseignements en expression-communication, en langues sont également dispensés au cours des 4 semestres.

Ces enseignements sont complétés par
  • des projets tutorés, d'un volume de 300 heures qui permettent à l'étudiant de développer les aptitudes professionnelles, de mettre en pratique la méthodologie de conduite de projets pour aboutir en semestree S3 et S4 à une phase de réalisation pratique.
  • Un projet personnel et professionnel (PPP) permettant à l'étudiant de réfléchir aux nombreux métiers de la spécialité et de ce qu'ils nécessitent comme connaissances et compétences pour concevoir un parcours de formation cohérent.  En semestre S3 et S4, des modules complémentaires de formation représentant un volume horaire total de 15 % de la formation. Ils viennent compléter le parcours de l'étudiant en connaissances des systèmes énergétiques et dimensionnement des systèmes pour ceux qui visent une insertion professionnelle immédiate.  Des modules complémentaires étant proposés en vue d'une poursuite d'études.
  • un stage en entreprise, de 10 semaines minimum,  au semestre S4.

Poursuite

Si le DUT prépare directement à l'insertion professionnelle, 91% des diplômés du DUT génie thermique et énergie poursuivent leurs études selon l'enquête d'insertion 2014 du ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur.

Après ce DUT génie thermique et énergie, les diplômés peuvent poursuivre en licence mentions mécanique ; sciences pour l'ingénieur, en licence professionnelle dans les mentions métiers du BTP ; maîtrise de l'énergie, l'électricité, du développement durable, métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique ou en écoles d'ingénieurs par admissions parallèles.

En Bretagne : principales poursuites d'études

Fiche générale du diplôme

Qu’est-ce qu’un CAP ? un Bac pro ? un BTS ?... Pour tout savoir sur votre diplôme, consultez sa fiche générale

Publications ONISEP Nationales

DiplômesDu CAP au BTS/DUT - Décembre 2009
DossiersAprès le bac - Janvier 2013
DossiersLe dico des métiers - Avril 2013
DossiersQuels métiers pour demain ? - Juillet 2011
Zoom sur les métiers Les métiers des compagnons du devoir et du tour de France - Août 2012
Zoom sur les métiers Les métiers du bâtiment - Juin 2009

Pour vous procurer les publications nationales de l'ONISEP

Référentiel du diplôme

Consultez le site du CNDP, rubrique « Brochures administratives ».

Lieux d'information

Pour connaître l'adresse des Centres d'Information et d'Orientation (CIO) de la région Bretagne et les autres structures d'information des jeunes (Mission Locale, PAIO...).

Fiches métiers

Explorez les métiers du secteur d'activité.

Liens utiles du secteur Bâtiment

Une sélection de sites web intéressants en fonction du secteur d'activité de cette formation.

Les établissements

Publics Privés* Apprentissage et Contrat pro** Tous établissements
Bretagne 1
1
Côtes d'Armor
Finistère
Ille et Vilaine
Morbihan 1
1
* Etablissements privés sous contrat, consulaires et privés reconnus
** Sont recensés uniquement les contrats de professionnalisation des Licences professionnelles

Vous pouvez rechercher également tous les établissements, France Entière, préparant cette formation sur notre site rubrique Atlas des formations.

Voir les secteurs d'activité :