Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

BTSA Gestion et protection de la nature

En bref

Le technicien supérieur agricole en gestion et protection de la nature peut travailler dans l'animation nature ou dans la gestion des espaces naturels. Sur le terrain, les deux métiers sont rarement séparés. Ce professionnel polyvalent cumule ainsi un grand nombre de tâches et de rôles.

Il sensibilise le public à la nature et à l'environnement, en accompagnant par exemple des classes découverte. Sa culture naturaliste, sa connaissance des outils de communication lui permettent de gérer et de promouvoir des activités nature. Il peut aussi inventorier le patrimoine naturel et proposer des solutions d'aménagement et de gestion des espaces, exercer des fonctions de chargé de la protection du patrimoine naturel. Pour cela, il s'appuie sur ses connaissances en agronomie, sylviculture, aquaculture, cynégétique, paysage... Ses employeurs sont le plus souvent les syndicats d'initiative, les organismes de vacances et de loisirs, les administrations territoriales, les parcs naturels, les services extérieurs des ministères ou les organismes de développement.

Le BTSA GPN fait partie des diplômes autorisant à exercer des fonctions d'animation et de direction en séjours de vacances en accueils sans hébergement et en accueils de scoutisme (profession réglementée).

Objectifs

Le BTSA gestion et protection de la nature forme les élèves à la mise en oeuvre des programmes concernant la gestion des espaces, des espèces et de l'environnement. L'élève apprend à identifier la biodiversité, à réaliser des inventaires floristiques et faunistiques. Il est capable d'analyser les écosystèmes, de faire des états des lieux et des mesures d'impact, de réaliser des opérations de génie écologique. L'enseignement aborde les techniques d'animation pour mener des actions pédagogiques ciblées par public. La formation porte également sur les volets administratifs et financiers d'un projet, sur les démarches de concertation avec les différents acteurs du territoire, sur la réglementation. La gestion des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature est appréhendée de façon complète sous les angles techniques, juridiques, économiques et humains.

Le technicien supérieur en gestion et protection de la nature est employé dans des structures de tailles et de statuts très hétérogènes : associations de protection et découverte de l'environnement, organismes de développement et de valorisation des patrimoines naturels et culturels, collectivités territoriales, parcs, entreprises, bureaux d'études. Ses fonctions peuvent être variées : gestionnaire, animateur, éducateur, garde, informateur-relais.... La demande de polyvalence est forte.

Formation

En plus des enseignements généraux (français, documentation, langue vivante, éducation socioculturelle, EPS, mathématiques, informatique), la formation comporte des enseignements professionnels
  • biologie-écologie-physique-chimie (2 h 50 hebdomadaires) : classification des espèces, écosystèmes, les différents niveaux d'organisation du vivant, inventaire des habitats, de la flore et de la faune, interprétation de données, outils géomatiques (SIG), diagnostic d'expertise naturaliste ;
  • agronomie-sciences et techniques des équipements (1 h 15 hebdomadaire) : fonctionnement d'un sol, agrosystèmes ;
  • sciences économiques, sociales et de gestion (3 h 30 hebdomadaires) : faisabilité juridique, réglementaire et économique d'un projet, démarche de gestion concertée, animation d'un public ;
  • aménagement et gestion des espaces naturels (6 h hebdomadaires) : les démarches et la mise en oeuvre d'un projet d'aménagement et de valorisation des espaces naturels, mise en oeuvre d'opérations de génie écologique.

Certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d'initiative locale (MIL) dont le contenu est proposé par l'équipe pédagogique.

Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 12 à 16 semaines réparties sur les 2 années dont 10 prises sur la scolarité. Le stage principal est de 8 semaines dans une organisation du secteur de la gestion de la nature et de sa valorisation.

En Bretagne : diplômes retenus en priorité

Poursuite

L'objectif de cette formation est l'insertion professionnelle. Toutefois avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de s'orienter vers la licence professionnelle, en particulier dans les domaines tels que l'écotourisme, l'accompagnement de projets en milieu rural, le développement durable ou la protection des milieux naturels, ou même vers la  licence générale. Les meilleurs étudiants peuvent aussi intégrer une école d'ingénieur privée. Enfin, les diplômés de GPN bénéficient d'une reconnaissance partielle d'équivalence avec le diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DEJEPS) spécialité "animation socio-éducative ou culturelle », mention « développement de projets, territoires et réseaux".

En Bretagne : principales poursuites d'études

Fiche générale du diplôme

Qu’est-ce qu’un CAP ? un Bac pro ? un BTS ?... Pour tout savoir sur votre diplôme, consultez sa fiche générale

Publications ONISEP Nationales

DossiersQuels métiers pour demain ? - Juillet 2011

Pour vous procurer les publications nationales de l'ONISEP

Référentiel du diplôme

Consultez le site du CNDP, rubrique « Brochures administratives ».

Lieux d'information

Pour connaître l'adresse des Centres d'Information et d'Orientation (CIO) de la région Bretagne et les autres structures d'information des jeunes (Mission Locale, PAIO...).

Fiches métiers

Explorez les métiers du secteur d'activité.

Liens utiles du secteur Agriculture et environnement

Une sélection de sites web intéressants en fonction du secteur d'activité de cette formation.

Les établissements

Publics Privés* Apprentissage et Contrat pro** Tous établissements
Bretagne 1 1 2
4
Côtes d'Armor 1
1
Finistère 1
1
Ille et Vilaine 1
1
Morbihan 1
1
* Etablissements privés sous contrat, consulaires et privés reconnus
** Sont recensés uniquement les contrats de professionnalisation des Licences professionnelles

Vous pouvez rechercher également tous les établissements, France Entière, préparant cette formation sur notre site rubrique Atlas des formations.

Plus de vidéos

Voir les secteurs d'activité :