Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

BTS Conception et industrialisation en construction navale

En bref

Le technicien supérieur en construction navale travaille pour les chantiers de construction, de réparation navale ou en bureaux d'études. Il participe à la construction de navires de toutes sortes : paquebots, bateaux de plaisance, pétroliers, sous-marins, plates-formes offshore... Il intervient dans la préparation du projet en bureau d'études (élaboration des premiers plans et du prix du navire). Il établit des plans complets du navire, une fois le projet accepté. Il organise le travail conformément aux délais et au budget arrêté. Il assure le suivi et le contrôle des travaux sur le chantier. Il peut également assurer la réparation et la maintenance de navires de toutes provenances. Il lui revient alors de déterminer la nature et l'importance des interventions à effectuer.

Objectifs

L'objectif de ce BTS est de former un technicien supérieur capable d'intervenir à toutes les étapes de la construction ou de la réparation des bâteaux (bateau de plaisance, ferry, pétrolier, sous-marin etc.). La formation aborde les phases de conception et d'industrialisation. L'élève étudie les matériaux de construction : matériaux classiques (aluminium, acier, inoxydable) - le bois n'est pas abordé en BTS construction navale -, mais aussi les matériaux composites (fibres de verre, fibres de carbone, résine...).  Il apprend à construire et à réparer un bateau : choix des matériaux, connaissances technologiques concernant le soudage, la déformation plastique, le découpage.... Formé à l'utilisation de logiciels de CAO et de calcul de structure, il a aussi les compétences pour établir un cahier des charges fonctionnel, les plans du navire, et les coûts prévisionnels. Il a appris à préparer la fabrication ou la réparation : suivre l'évolution des techniques, définir les différents éléments et ordre de réalisation (utilisation de la FAO). L'élève est ainsi en capacité de conduire un chantier : établir les plannings.

L'insertion professionnelle du technicien supérieur en construction navale se fait dans les chantiers de construction ou réparation navale, mais aussi dans les bureaux d'études indépendants (construction de plaisance, étude de produits industriels, étude techniques et réglementaires). Les domaines concernés vont de la construction de la structure de la coque aux aménagements et à la finition intérieurs.

Formation

En plus des 11h d'enseignements généraux (français, anglais, mathématiques, sciences physique et chimiques), la formation comporte un accompagnement personnalisés et 20 h d'enseignements professionnels :
  • Connaissance du bâteau (11h en 1re année) :  équilibre du bâteau, échantillonage de la poutre navire, construction métallique et composite, logiciel 3D pour représenter la structure
  • Intégration des systèmes : analyse de plans et de schémas (mécanique, électrique, hydraulique ; analyse de documents constructeurs ; dossier de conception à partir d'un cahier des charges ; mécanique appliquée au bateau (résistance des matériaux, statique, cinématique, dynamique
  • Industrialisation (8h en 1re année) : préparation des processus de montage et démontage ; conception des outillages
  • Procédés et techniques de production : procédés de découpage (mécaniques, thermiques, jet d'eau...), d'assemblage, de moulage des composites, de formage, la gestion de la production (planification, flux de fabrication...), procédés de contrôle
  • Un enseignement technologique en anglais, un enseignement pluridisciplinaire en éco-gestion

Les élèves sous statut scolaire suivent un stage de 8 semaines.

Poursuite

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en licence professionnelle du domaine de l'industrie navale et maritime ou du nautisme et de la plaisance, en licence LMD (L3 en sciences de l'ingénieur), en école d'ingénieur par le biais des admissions parallèles ou en passant par une classe préparatoire ATS.

En Bretagne : principales poursuites d'études

Fiche générale du diplôme

Qu’est-ce qu’un CAP ? un Bac pro ? un BTS ?... Pour tout savoir sur votre diplôme, consultez sa fiche générale

Publications ONISEP Nationales

DiplômesDu CAP au BTS/DUT - Décembre 2009
DossiersAprès le bac - Janvier 2013
DossiersLe dico des métiers - Avril 2013
DossiersQuels métiers pour demain ? - Juillet 2011

Pour vous procurer les publications nationales de l'ONISEP

Référentiel du diplôme

Consultez le site du CNDP, rubrique « Brochures administratives ».

Lieux d'information

Pour connaître l'adresse des Centres d'Information et d'Orientation (CIO) de la région Bretagne et les autres structures d'information des jeunes (Mission Locale, PAIO...).

Fiches métiers

Explorez les métiers du secteur d'activité.

Liens utiles du secteur Travail des métaux

Une sélection de sites web intéressants en fonction du secteur d'activité de cette formation.

Les établissements

Publics Privés* Apprentissage et Contrat pro** Tous établissements
Bretagne 1
1
Côtes d'Armor
Finistère
Ille et Vilaine
Morbihan 1
1
* Etablissements privés sous contrat, consulaires et privés reconnus
** Sont recensés uniquement les contrats de professionnalisation des Licences professionnelles

Vous pouvez rechercher également tous les établissements, France Entière, préparant cette formation sur notre site rubrique Atlas des formations.

Plus de vidéos

Voir les secteurs d'activité :