Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

CAP Charpentier de marine

En bref

Le titulaire de ce CAP réalise ou répare des navires en bois et matériaux associés. Ponctuellement, il peut fabriquer ou réparer des ouvrages ou des parties d'ouvrage en utilisant des matériaux de synthèse.

Il trace, découpe, « borde », forge… toujours suivant un plan. Ainsi il crée et assemble le squelette de la coque, participe à la réalisation et à la fixation des bordées (parois) ainsi qu'aux aménagements intérieurs.

Objectifs

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

[paragraphe]

Le titulaire de ce CAP créée et assemble le squelette de la coque du bateau, intervient dans la réalisation et la fixation des bordées (parois) et au niveau des aménagements intérieurs. Durant sa formation il acquiert les compétences pour réaliser les activités liées à la construction et à l'entretien d'un navire. Premièrement, le traçage : l'élève apprend les éléments du traçage du navire en vraie grandeur et du relevé des informations pour la construction. Ensuite, la construction : l'élève est formé aux activités de préparation, d'usinage (soumettre une pièce à l'action d'une machine-outil) et façonnage, de stratification de renforts (pose des tissus de verre...), d'assemblage et de montage des pièces, et enfin de finition, étanchéité. Suit la fonction de réparation : l'élève acquiert les compétences pour les tâches de réparation en conformité avec le cahier des charges. Enfin, l'élève doit être capable de réaliser des activités de logistique : approvisionnement et stockage des matériels, outillages, produits...

Malgré l'approche plus industrielle de l'activité (segmentation des tâches, sous-traitance, machines numériques, nombreuses fermetures passées de chantiers traditionnels), des chantiers de pêche artisanale, mais aussi des organismes maritimes et culturels encouragent ou réhabilitent la méthode de construction classique (restauration de vieux gréments...). L'essor actuel de la marine de plaisance traditionnelle joue aussi sur le secteur.

Le titulaire de ce CAP pourra par la suite devenir contremaître, chef de chantier, et s'établir à son compte. D' autres secteurs de l'industrie peuvent lui être ouverts : bois, automobile, aéronautique...

Formation

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants : les intervenants et le monde de l'entreprise, la communication technique (plans et dossier de construction, tracés professionnels, logiciels de DAO, croquis, motifs décoratifs...), les ouvrages (typologie des bateaux, éléments et équipements techniques du bateaux, technique de construction des ouvrages, matériaux et produits (bois massif, matériaux d'étanchéité, de finition ; matériaux composites et métaux...), les procédés et processus de réalisation (usinage et coupe, technique d'assemblage, de traitement du bois, etc.), la santé et la sécurité au travail, le contrôle et la qualité, la maintenance des matériels.

La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage). Deux semaines spécifiques s'y ajoutent : préparation des attestations de sauveteur secouriste du travail (SST) et de prévention des risques liés à l'activité physique (PRAP), l'acquisition de compétences maritimes nécessaires à la pratique de son activité professionnelle.

Examen - validation

Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).

En Bretagne : diplômes retenus en priorité

Poursuite

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).

Le CAP charpentier de marine permet une insertion professionnelle directe mais il est possible de poursuivre ses études en bac pro ou brevet professionnel.

De plus, des certificats de branches organisés par l'AFPA avec la Fédération des industries nautiques peuvent compléter la formation (exemple : certificat professionnel de vernisseur nautique).

En Bretagne : principales poursuites d'études

Fiche générale du diplôme

Qu’est-ce qu’un CAP ? un Bac pro ? un BTS ?... Pour tout savoir sur votre diplôme, consultez sa fiche générale

Publications ONISEP Nationales

DiplômesDu CAP au BTS/DUT - Décembre 2009
DossiersLe dico des métiers - Avril 2013
DossiersQuels métiers pour demain ? - Juillet 2011
Zoom sur les métiers Les métiers des compagnons du devoir et du tour de France - Août 2012
Zoom sur les métiers Les métiers du bois - Mars 2009

Pour vous procurer les publications nationales de l'ONISEP

Référentiel du diplôme

Consultez le site du CNDP, rubrique « Brochures administratives ».

Lieux d'information

Pour connaître l'adresse des Centres d'Information et d'Orientation (CIO) de la région Bretagne et les autres structures d'information des jeunes (Mission Locale, PAIO...).

Fiches métiers

Explorez les métiers du secteur d'activité.

Liens utiles du secteur Bois

Une sélection de sites web intéressants en fonction du secteur d'activité de cette formation.

Les établissements

Publics Privés* Apprentissage et Contrat pro** Tous établissements
Bretagne 1
1
Côtes d'Armor
Finistère 1
1
Ille et Vilaine
Morbihan
* Etablissements privés sous contrat, consulaires et privés reconnus
** Sont recensés uniquement les contrats de professionnalisation des Licences professionnelles

Vous pouvez rechercher également tous les établissements, France Entière, préparant cette formation sur notre site rubrique Atlas des formations.

Plus de vidéos

Voir les secteurs d'activité :