Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

BACPRO Electromécanicien marine

En bref

Le titulaire de ce diplôme exerce son activité dans les entreprises du secteur maritime, dans un contexte réglementaire international.

À bord, ce professionnel, tout en assurant, en toute circonstance sa sécurité, celle de l'équipage et celle du navire, participe ou assure les activités suivantes : conduite des installations (mise en service, conduite, surveillance, arrêt) ; maintenance des machines principales et auxiliaires des navires de pêche ou de commerce, dans différents domaines : électrique, mécanique, hydraulique, frigorifique… Il a également des compétences en gestion et animation d'équipe. Ainsi, il est capable de constituer et organiser le travail d'une équipe en fonction des tâches à accomplir. La maîtrise de la langue anglaise (anglais technique) est indispensable.

Après le bac pro, il peut immédiatement tenir à bord un poste d'ouvrier chargé de la surveillance et de la maintenance des moteurs et des installations électriques pour ensuite évoluer vers les fonctions de maître électricien, maître mécanicien ou chef mécanicien.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEP Mécanicien (facultatif pour les apprentis).

Objectifs

Ce bac pro forme à la conduite et à la maintenance des machines de navire de pêche ou de commerce. Au cours de la formation, l'élève apprend le fonctionnement des machines marines, des installations (installations hydrauliques, de conditionnement d'air, machnines frigorifiques...) et des équipements spécifiques aux navires de pêche : manœuvre des engins (chaluts, filets, treuils, etc.), installations de traitement et de conservation des captures sur les navires de pêche. Ces équipements sont différents pour les navires de commerce : navires à passagers, pétroliers, porte-conteneurs... Les cours d'électrotechnique amènent le bachelier à mettre en œuvre des circuits et des machines électriques, à faire des essais, à détecter les défaillances des installations ou des machines principales et auxiliaires. Ces apprentissages le mettent en situation de poser un diagnostic et d'intervenir pour mettre en œuvre les réparations éventuelles sur des vannes, des compresseurs... ou lors d'opérations de maintenance préventive. Dans tous les cas, il doit pouvoir assurer le quart machine en toute sécurité. Un navire en mer devant toujours être en mesure de manœuvrer : initiative, rapidité de réaction et autonomie sont de mise. Les enseignements en anglais sont importants car il s'agit de la langue de communication parlée sur toutes les mers du monde. C'est aussi la langue des documents et des notices techniques.

L'électromécanicien marine débute comme ouvrier chargé de la surveillance et de la maintenance des moteurs et des installations électriques. Il pourra ensuite occuper les fonctions de maître électricien ou de maître mécanicien, situé entre l'équipage et les officiers. Après un certain temps de navigation, il pourra accéder aux fonctions de chef mécanicien, responsable du service machine sur des navires de pêche de puissance limitée.

Il peut aussi occuper un emploi à terre, comme agent de maîtrise dans des entreprises du secteur maritime ou paramaritime (chantiers navals, services techniques des armements...). En outre, les employeurs d'autres secteurs apprécient aussi les connaissances techniques, la polyvalence et l'autonomie de ce jeune marin.

Formation

Enseignements professionnels
  • Machines marines (moteurs diesel, chaudières à vapeur, turbines et auxiliaires...) : identification structurelle et fonctionnelle des machines, installations hydrauliques, apparaux de manœuvre, machines frigorifiques, installations de conditionnement d'air, équipements de pêche et de traitement des captures. Conduite d'engins, fonctionnement, incidents de fonctionnement et mesures à prendre.
  • Maintenance : planification et suivi des opérations et travaux à bord. Exploitation des documents, manuels et notices techniques. Travaux d'entretien et de contrôle courants. Rédaction d'un rapport technique.
  • Électrotechnique : mise en œuvre des circuits et machines électriques, essais, détection des défaillances, maintenance et remise en état éventuelle. Initiation à la conduite et à la maintenance des systèmes automatisés à bord.
  • Communication : anglais technique.
  • Gestion de l'environnement humain et technique : gestion d'une équipe d'entretien, d'un planning de maintenance et approvisionnement en pièces de rechange...
  • Sécurité : maintenance des certificats et documents réglementaires de sécurité, drome de sauvetage, consignes en cas d'urgence, ergonomie et sécurité au travail.

Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.

Examen - validation

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEPM mécanicien (facultatif pour les apprentis).

En Bretagne : diplômes retenus en priorité

Poursuite

Si la majorité des diplômés du bac pro va s'embarquer sur un navire de commerce ou de pêche, certains bacheliers peuvent envisager de continuer des études vers la filière B de formation des officiers de l'École nationale supérieure maritime.

En Bretagne : principales poursuites d'études

Fiche générale du diplôme

Qu’est-ce qu’un CAP ? un Bac pro ? un BTS ?... Pour tout savoir sur votre diplôme, consultez sa fiche générale

Publications ONISEP Nationales

DiplômesDu CAP au BTS/DUT - Décembre 2009
DiplômesLes bacs pro - Août 2011
DossiersLe dico des métiers - Avril 2013
DossiersQuels métiers pour demain ? - Juillet 2011

Pour vous procurer les publications nationales de l'ONISEP

Référentiel du diplôme

Consultez le site du CNDP, rubrique « Brochures administratives ».

Lieux d'information

Pour connaître l'adresse des Centres d'Information et d'Orientation (CIO) de la région Bretagne et les autres structures d'information des jeunes (Mission Locale, PAIO...).

Fiches métiers

Explorez les métiers du secteur d'activité.

Liens utiles du secteur Mer

Une sélection de sites web intéressants en fonction du secteur d'activité de cette formation.

Les établissements

Publics Privés* Apprentissage et Contrat pro** Tous établissements
Bretagne 4
4
Côtes d'Armor 1
1
Finistère 1
1
Ille et Vilaine 1
1
Morbihan 1
1
* Etablissements privés sous contrat, consulaires et privés reconnus
** Sont recensés uniquement les contrats de professionnalisation des Licences professionnelles

Vous pouvez rechercher également tous les établissements, France Entière, préparant cette formation sur notre site rubrique Atlas des formations.

Plus de vidéos

Voir les secteurs d'activité :

Voir les articles :