Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Design et métiers d'art. Réforme en cours...

Un nouveau diplôme, le DNMADE, efface les BTS Design et les DMA... Une nouvelle organisation des formations du design et des métiers d’art s’esquisse en Bretagne à la rentrée 2018.

2018, la Bretagne expérimente une nouvelle organisation des formations du design et des métiers d’art, organisation qui sera généralisée au niveau national à la rentrée 2019 : la classe de mise à niveau pour BTS arts appliqués (Manaa), les BTS Design et les DMA (Diplômes des métiers d’art) vont disparaître au profit d’un nouveau diplôme de niveau bac+3, le DNMADE.

 

Trois ans de formation

Le Diplôme national des métiers d’art et du design se préparera en trois ans après un bac général, technologique ou professionnel. Il se déclinera en mentions et spécialités. La formation mêlera pratique et théorie, enseignements fondamentaux (cultures, théories) et transversaux (méthodes et outils de création), avec aussi des périodes importantes de stage sur le terrain. La première année permettra de découvrir et d’acquérir les fondamentaux des arts appliqués, des métiers d’art et du design. La deuxième année consistera en un approfondissement de ces notions avec une spécialisation dans la mention et la spécialité choisies. La troisième année sera consacrée au perfectionnement, avec la conduite d’un projet.

Dès la rentrée 2018, la Bretagne expérimente :
- les Manaa disparaissent dans tous les établissements, publics et privé sous contrat,
avec l’ouverture de la 1e année du DNMADE,
mais les deux années des BTS Design continuent à fonctionner,
- sauf dans les lycées Bréquigny, Jean Jaurès et St-Martin à Rennes
(qui n’avaient pas de Manaa) où c’est la 1e année du BTS Design graphique,
du DMA Horlogerie et du BTS Design d’espace qui est transformée
en 1e année de DNMADE (la 2e année des BTS et du DMA continuant à fonctionner).

 

Insertion ou poursuite d'études

Le DNMADE a l’insertion professionnelle et la poursuite d’études à bac+5 comme double objectif. Les diplômés pourront trouver un emploi dans une agence de design indépendante ou au sein d’un service de design intégré à une entreprise, ou encore chez un artisan d’art. Ils et elles pourront aussi continuer leurs études en DSAA (diplôme supérieur des arts appliqués), ou dans des cursus d’écoles d’art ou d’universités, en France ou à l’étranger.

 

Harmonisation et mobilité

Cette rénovation vise à intégrer les diplômes de l’éducation nationale dans le schéma européen LMD (le DNMADE donne 180 crédits européens), en harmonisant aussi les différents cursus de l’université et des ministères chargés de la culture et de l’éducation nationale. Ce qui devrait faciliter les poursuites d’études, les échanges avec l’étranger, les conventions entre établissements et la mobilité des étudiants.


 

Le DNMADE en Bretagne.
Mentions et spécialités


- Mention Espace
35 Rennes Lycée Saint-Martin (quartier Sainte-Geneviève)
spécialité Environnements sociaux et paysagers
- Mention Graphisme
22 Tréguier Lycée polyvalent Joseph Savina
spécialité Graphisme culturel multisupports
29 Quimper Lycée Le Paraclet
spécialité Communication visuelle et supports imprimés
35 Rennes Lycée Bréquigny
spécialité Identités animées et design d’interfaces
- Mention Instrument
35 Rennes LP Jean Jaurès
spécialité Horlogerie
- Mention Matériaux
29 Brest Lycée Vauban
spécialité Création métal
- Mention Numérique
29 Quimper Lycée Le Paraclet
spécialité Communication adaptée aux environnements
- Mention Objet
29 Brest Lycée Vauban
spécialité Design de produits



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le 30/03/2018