Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Métiers en images. Des collégiens en reportage à Montfort-sur-Meu

Une nouvelle fiche vient enrichir la collection « Métiers en images » de l’Onisep. Cette fois-ci le reportage a été réalisé par la classe ULIS du collège Saint Louis-Marie à Montfort-sur-Meu. Les élèves se sont intéressés au métier de menuisier. Ils ont rencontré Margot qui leur a présenté en détail son travail.

Les élèves interviewent Margot sur son métier « On a vu les différentes étapes du travail de menuisier. Le fait de travailler en équipe, de construire, de fabriquer quelque chose… ça donne plutôt envie de travailler dans l’entreprise », explique Mélissa, élève en classe ULIS au collège Saint Louis-Marie à Montfort-sur-Meu. Sa camarade Choukri a aimé le fait que ce soit une jeune femme qui présente son métier, « parce qu’on a plutôt l’habitude de voir des hommes. »  Une condition recherchée par sa professeure, Annie Gouablin. « C’est un point auquel je tenais particulièrement. On présente beaucoup de métiers avec des professionnels masculins et les jeunes filles ont du mal à se projeter », précise-t-elle.

La classe vient de réaliser son reportage photo sur Margot, jeune menuisière à Combourg. Les élèves ont transmis à l’Onisep 12 photos pour illustrer le métier, accompagnées de légendes. Mise en forme par l’Onisep, cette fiche vient enrichir la collection « Métiers en images », déjà disponible en ligne.

Un chef d'entreprise volontaire

Annie Gouablin a lié le projet « Métiers en images » à un autre projet sur lequel travaillait déjà la classe. « Tous les ans, je choisis un projet pour l’année. Cette fois-ci, il portait sur les métiers de la forêt. Nous avons visité une scierie, rencontré des bûcherons, des débardeurs, également un menuisier… Par contre, son atelier n’était pas en fonctionnement lors de notre visite, contrairement à l’atelier de Margot. » 

Pour « métiers en images », la plus grande difficulté pour l’enseignante a été de trouver un professionnel ; « les entreprises ne sont pas toutes prêtes à accueillir une classe, notamment pour des questions de sécurité », explique-t-elle. Annie Gouablin a finalement rencontré un chef d’entreprise volontaire. « Je suis venue avec un exemple de fiche métier pour lui montrer le résultat du projet. Il a décidé de montrer à la classe la réalisation d’un meuble de A à Z. Il a préparé notre rencontre avec Margot en prévoyant un passage des élèves sur tous les postes de travail. »

Travailler pour d'autres jeunes

Traçage du plan, découpe du bois, dégauchissage, assemblage des éléments… Les élèves ont découvert les diverses activités d’un menuisier. Mais aussi la précision nécessaire à la fabrication des éléments, l’utilisation des machines à commande numérique comme de l’outillage à main... Margot a expliqué chacune des étapes de réalisation d’un meuble. Elle s’est également prêtée au jeu des photos et de l’interview sur son métier.

De retour en classe, les élèves ont poursuivi le travail sur la fiche. Un travail sur l’image mais aussi sur la langue. « Il a fallu prendre le temps de choisir les bonnes photos, celles qui montraient bien les gestes professionnels. Nous avons également pris du temps pour écrire les légendes avec un vocabulaire précis. Au départ, quand les élèves décrivaient une photo, ils commençaient toujours par utiliser le verbe « faire ». »

« Le projet a permis de travailler des compétences en communication, résume l’enseignante. Ca a également été un axe de travail en orientation. Les élèves ont des connaissances floues sur les métiers. Avec ce projet, ça devient concret. Il y a aussi la fierté d’avoir fait quelque chose de remarquable et d’avoir travaillé pour d’autres jeunes à qui servira la fiche métier ». 

 

 




Le projet "Métiers en images" est accessible en priorité aux élèves de SEGPA, d'ULIS, de prépa pro.

Retrouvez toutes les informations sur le projet et la collection de fiches "Métiers en images" à télécharger sur le site de l'Onisep Bretagne.

Publié le 29/06/2016