Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Artefacto. Des applications pour voyager dans le temps

La petite entreprise bretonne crée des applications pour toucher du doigt la réalité du futur ou du passé comme si vous y étiez…


L'
Abbaye de Bon Repos au bout du lac de Guerlédan comme si vous y étiez mais au 18e siècle, la possibilité de visiter votre futur logement avant qu’il ne soit sorti de terre, et même un selfie dans le labo de Pasteur avec le scientifique lui-même en chair et en os, ou presque…
Artefacto ne fait pas dans l’illusion mais dans la réalité augmentée et se lance aussi dans la réalité virtuelle. A travers oculus, smartphones ou tablettes, la petite entreprise bretonne pratique la “communication augmentée” en produisant des vidéos et images de synthèse, des applis mobiles et web, des bornes interactives…
 

 

Immobilier, culture, industrie...

Artefacto mène de front une activité de recherche et développement et une activité de production dans le domaine de la communication 3D. Infographistes, universitaires et ingénieur-e-s travaillent en équipe, coordonnés par un ou une cheffe de projet, pour proposer un produit fini adapté aux besoins spécifiques de chaque client. Et les clients sont nombreux et issus de secteurs divers : la culture, l’événementiel, et aussi le design d’objets ou d’espaces, l’urbanisme et l’immobilier, l’industrie…

Ainsi, dans le domaine immobilier, des applications permettent, en pointant un simple plan, de naviguer à l’intérieur et à l’extérieur de la maquette 3D d’un bâtiment, ou de s’immerger dans un projet grâce aux vues à 360°, avec aussi la possibilité d’utiliser un casque immersif de type oculus. Dans les secteurs du transport, de l’énergie ou de l’agroalimentaire, des entreprises font appel à Artefacto pour communiquer sur un projet ou sur leur savoir-faire, ou pour former leurs employés à certaines technologies, en créant par exemple des simulateurs pour la maintenance de navires ou d’hélicoptères.

 

 

Artefacto. 45 personnes aux compétences complémentaires
Créée en 1998 par deux architectes, Valérie Cottereau et Erwan Mahé,
Artefacto emploie aujourd’hui 45 personnes sur son nouveau site implanté à Betton
dans la banlieue de Rennes : des commerciaux (4 personnes),
des administratifs (ressources humaines, accueil et secrétariat, etc.),
des infographistes (c’est le pôle le plus important, avec une vingtaine de personnes
titulaires pour la plupart d’un diplôme niveau bac+2 minimum du domaine arts appliqués),
des développeurs/euses, titulaires d’un diplôme d’ingénieur, d’un master
ou d’un doctorat universitaire. En 2013, l’entreprise a ouvert un bureau à New York.


 

 

 

Des solutions innovantes

Dans le domaine culturel, Artefacto travaille avec des musées, des centres d’art, des espaces culturels, etc. pour créer des applications de visite, des dispositifs immersifs ou des outils de valorisation du patrimoine à visée pédagogique et/ou ludique. C’est l’exemple de l’application créée pour mettre en valeur la maison de Pasteur dans le Jura. Armé d’une tablette, le visiteur peut découvrir l’ameublement des différentes pièces reconstitué virtuellement, des objets insolites en fonctionnement, et même se faire prendre en photo au côté du scientifique virtuel dans son laboratoire…

Un tel projet a nécessité deux mois de travail environ, en recherches historiques, reconstitutions, études graphiques, animations et développements informatiques. La plupart des projets conduits par Artefacto sont de courte durée, trois à quatre mois le plus souvent. Les plus longs sont des projets de recherche, réalisés en partenariat avec des écoles ou des universités, et subventionnés. Ils sont nécessaires à la vitalité de l’entreprise, pour anticiper les évolutions technologiques et proposer des solutions innovantes.

 

 

 

La Réalité Virtuelle sur vos écrans...

La réalité virtuelle constitue le dernier sujet de la série d'animations LeBonPlan réalisée par l'Onisep Bretagne.

A travers différents projets, de Rennes à Brest, vous pourrez pénétrer dans l'intimité des laboratoires et découvrir le travail des chercheurs et chercheuses. Photos et vidéos vous feront plonger au coeur de la plus grande salle immersive de réalité virtuelle au monde... Vous approcherez aussi les équipes et les réalisations de deux entreprises bretonnes qui s'emploient avec succès à concrétiser les résultats de la recherche.

Artefacto sur http://lebonplan.nadoz.org

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le 01/04/2016