Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Energies renouvelables. Une licence pro branchée réseaux au CNAM Bretagne

Dans les Côtes d’Armor, une nouvelle licence professionnelle va qualifier à bac+3 des techniciennes et des techniciens capables de gérer l’énergie électrique, y compris d’origine renouvelable, en utilisant les réseaux de transport « intelligents »...

Le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) propose dans son centre breton installé à Ploufragan près de Saint-Brieuc (22) une nouvelle licence professionnelle « Electricité et électronique parcours Coordinateur technique en intégration des énergies renouvelables électriques ».

La consommation électrique augmente, de nouveaux usages se développent, la part issue d’énergies renouvelables croît... Les réseaux électriques doivent être performants, sûrs et réactifs. Ils deviennent « intelligents » en intégrant des technologies informatiques qui permettent d’optimiser la production, la distribution et la consommation d’énergie, en réduisant les coûts, les émissions de gaz à effet de serre, le tout avec une sécurité accrue.
 

 

L'énergie électrique, production, transport, stockage et utilisation

La licence pro a l’objectif de former des personnes capables d’utiliser ces réseaux électriques « intelligents » pour gérer l’énergie électrique, en intégrant les sources d’énergie renouvelables. Les étudiants vont acquérir des connaissances dans les disciplines fondamentales de l’énergétique et de l’électrotechnique (production et stockage de l’énergie électrique, gestion des flux d’énergie, etc.), et aussi découvrir les enjeux économiques, environnementaux et le contexte réglementaire. Diplôme en poche, ils et elles seront en capacité de proposer des solutions respectueuses des contraintes économiques et environnementales.
Les licencié-e-s pourront occuper les fonctions de responsable du raccordement électrique dans les installations électriques à énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, hydrolien...), de chargé d’affaires en énergies renouvelables, de conseiller en gestion de l’énergie électrique, de chef d’équipe ou de chef de chantier spécialisé en installations électriques industrielles.

 

1 an de formation en alternance

La formation se déroule en alternance sur une année, dans le cadre d'un contrat de professionnalisation.
Au programme :
- Distribution électrique
- Electronique de puissance
- Machines électriques
- Stockage et économie des réseaux
- 2 unités d’enseignement à choisir parmi : Systèmes photovoltaïques, Systèmes éoliens, Bâtiment et éclairage, Systèmes de méthanisation
- Pratiques écrites et orales de la communication professionnelle
- Anglais (test Bulats)
- Expérience en entreprise

 

L'admission...

 

Pour postuler à une place en licence pro Coordinateur technique en intégration des énergies renouvelables électriques, les candidats doivent justifier d'un niveau bac+2 : DUT génie thermique et énergie, génie électrique et informatique industrielle, mesures physiques, génie industriel et maintenance, BTS électrotechnique, conception et réalisation de systèmes automatiques, systèmes numériques, maintenance des systèmes, etc., et aussi L2 (2e année de licence) du domaine énergie électrique.
Il faut en outre signer un contrat de professionnalisation avec une structure professionnelle.

Infos : http://formation.cnam.fr/
 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le 14/09/2015