Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Aide à la personne. Créer son entreprise grâce à la licence pro.

A 11 ans, Viviane voulait accompagner des touristes en voyage ; quelques dizaines d’années plus tard, elle reprend des études, passe une licence professionnelle et crée son entreprise de services pour accompagner le quotidien de personnes âgées...

Une licence pro, un stage intéressant, un remplacement...

« Aides et Présences », c’est le nom de l’entreprise de services à la personne que dirige Viviane Castel. Viviane fait partie de la première promotion issue de la licence pro Responsable d'actions gérontologiques proposée à Brest ; elle a obtenu son diplôme en 2009. « En sortant de formation, j’ai commencé par remplacer une encadrante à la fédération ADMR du Finistère pendant quelques mois. J’y avais effectué un intéressant stage en licence, avec la mise en place de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Je partageais mon temps entre deux associations et j’assurais les évaluations à domicile, la gestion des contrats de travail des intervenants, les relations avec les partenaires... »
 

>>> Sur la création et la gestion d'une entreprise
de services à la personne, voir aussi le témoignage
de Hervé Lepiez

 

... Puis un deuxième remplacement avant de se lancer

« J'ai ensuite pris la fonction de responsable du service de portage de repas au CCAS (Centre communal d’action sociale) de Brest. Autour de 350 repas dont il fallait organiser la distribution, avec aussi les besoins à évaluer et les menus à arrêter avec le sous-traitant... » En parallèle, Viviane terminait son mémoire de licence professionnelle, dont elle avait eu l’autorisation de reporter d’une année la présentation ! Après avoir aussi assuré quelques temps le secrétariat d’un EHPAD (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), Viviane décide de voler de ses propres ailes.

 

"Je voulais être autonome"

« Je suis allée dans une Boutique de gestion pour créer ma structure d’aide à domicile. Je ne souhaitais pas être seulement la gérante d’une agence d’une grande entreprise ; je voulais être autonome. » Aides et Présences voit le jour fin 2011 avec, comme activité principale, l’aide et l’accompagnement de personnes âgées. « Des personnes dont la moyenne d’âge se situe entre 80 à 85 ans. Nous les accompagnons dans leurs sorties, pour faire les courses, pour le ménage. Nous travaillons avec les caisses de retraite. Notre activité s’étoffe peu à peu. Pour faire connaître notre offre de services, nous multiplions les contacts avec les médecins, les pharmaciens, les infirmiers... C’est le bouche-à-oreille qui fonctionne le mieux dans ce secteur. »

 

13 salariés difficiles à trouver

L'entreprise emploie aujourd’hui onze aides à domicile et une éducatrice spécialisée. Viviane se charge de la première visite à domicile, pour évaluer la situation et les besoins des personnes, voir leur lieu de vie. Pour la gestion comptable, la gestion du personnel et les plannings, elle est aidée d’une assistante, elle-aussi titulaire de la licence professionnelle Responsable d’actions gérontologiques. « Le plus difficile est de trouver des intervenants qualifiés, possédant le permis de conduire, un véhicule, et qui restent... Le turn-over est important dans l’aide à domicile. Les métiers sont durs physiquement, difficile de les exercer 35 heures par semaine ; il faut aussi tenir compte des temps de transport... Un vrai don de soi parfois. »

 

 


Aide à domicile, un "vrai métier"...

Les aides à domicile font le ménage, mais pas que...
« Aide à domicile est un vrai métier, qui nécessite d’acquérir des compétences et savoir-faire spécifiques, souligne Viviane Castel (comme son homologue Hervé Lepiez, responsable d'une entreprise de services en Ille-et-Vilaine). Ces professionnels entrent dans l’intimité des personnes ; ils et elles sont parfois les seules visites de celles-ci dans la journée. Il faut de vraies compétences relationnelles, en plus des connaissances techniques en hygiène, propreté, cuisine...»

« Il faut savoir observer l’état physique et psychologique des clients les plus fragiles, leur apporter soutien et réconfort, nouer une vraie relation tout en gardant une certaine distance. On n’accepte pas n’importe quelle tâche, et on ne donne pas son numéro de téléphone personnel... C’est un métier que nécessite de la diplomatie et un équilibre psychologique sans faille. Dans mon entreprise, on écoute beaucoup les intervenants, c’est important... »


 

Parcours. Du tourisme à l'aide à domicile...

« Je voulais aller vers le tourisme depuis la 6e . » Du tourisme à l’aide à domicile, Viviane Castel n’a cependant pas suivi un parcours rectiligne... Après le lycée, elle décroche effectivement un BTS tourisme puis va travailler une douzaine d’années dans une agence de tourisme et ensuite à l’organisation de voyages d’affaires. Un enfant handicapé lui fait abandonner son emploi. « J’ai alors découvert le domaine du handicap, ses structures et les personnes qui y travaillent. »
Pour accompagner son fils et celles et ceux qui souffrent de la même affection, Vivane crée une association, dépose ses statuts, mobilise des partenaires, rassemble un budget... Elle reprend un emploi à l’ADMR (Fédération d’associations d’aide à domicile en milieu rural). « J’y ai mis en place un service prestataire, ça m’a bien plu. » De retour au chômage, Pôle Emploi lui fait prendre conscience de certaines compétences qu’elle a acquises en matière d’entrepreneuriat, d’organisation et de management. « J’ai alors décidé de reprendre des études pour me lancer vraiment dans l’aide aux personnes. »
Elle postule pour la licence professionnelle Responsable d’actions gérontologiques qui ouvre justement à l’Université de Bretagne Occidentale. La suite est en train de s’écrire avec la montée en puissance de sa propre structure d’aide à domicile. En parallèle, Viviane enseigne aussi dans la licence pro et partage son expérience avec les étudiants...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le 21/06/2015