Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Secrétaire à l'ADMR. Services en coulisses

Plannings, accueil, facturation, et aussi gestion des imprévus... Servane veille à ce que les interventions se déroulent au mieux, pour les usagers et pour les professionnels de l’aide à domicile. Une autre façon de rendre service, en coulisses...

« Au secrétariat, nous gérons 300 à 350 plannings d’interventions à domicile, nous nous occupons de la facturation des services, de la paye des intervenants, sans oublier l’accueil... Et les imprévus ! »

 

"Pas le temps de s'ennuyer..."

Servane est l’une des deux secrétaires de l’ADMR de Pont-Péan, dans le sud de Rennes. Titulaire d’un BTS SP3S (Services et prestations des secteurs sanitaire et social), elle vient d’y décrocher un CDI à l’issue d’un remplacement de sept mois. « Les imprévus, ce sont par exemple une annulation de rendez-vous et, en même temps, un employé malade. Il faut alors prévenir l’intervenant de l’annulation, en profiter pour lui positionner si possible une autre prestation, et trouver rapidement un créneau pour un autre rendez-vous... Tout en s’occupant du remplacement du professionnel indisponible ! »

 

"Du stress, mais stimulant..."

« Il y a du stress ici, mais je trouve ça plutôt positif et assez stimulant. Le plus difficile, ce sont les remplacements à gérer pendant le week-end. Il y a moins d’employés disponibles et des personnes qui attendent leur intervenant... » Les plannings occupent une grande part de l’activité de la secrétaire, un vrai casse-tête parfois. « Entretien, ménage, garde d’enfants, soins, accompagnement, etc., nous organisons les plannings mensuels des interventions d’une cinquantaine de professionnels sur sept communes du canton, auprès de familles, de personnes âgées ou handicapées. »

 

"Patience, organisation, et aussi
savoir dire non..."

« A l’accueil, je gère le quotidien en direct et par téléphone, un rendez-vous à décaler ou une nouvelle demande pour prendre en charge une personne qui sort de l’hôpital par exemple. » Ce sont souvent les familles qui contactent l’ADMR, ou l’assistant de service social. « Parfois, il faut savoir dire non, aussi bien aux personnes aidées, tout n’est pas possible en matière de service, qu’aux demandes des intervenants, pour décaler un rendez-vous par exemple. C’est un métier dans lequel il faut être très organisé, il faut conserver une trace de tout ce qui se passe, et aussi très patient... »

 

"Je suis bien dans mon métier..."

« Au quotidien, j’essaie de concilier les besoins et les demandes de nos usagers, la façon de vivre des personnes âgées, avec les besoins et les souhaits de nos salariés. C’est ce qui me plaît. Je suis bien dans mon métier, j’en comprends l’utilité... »

 

 

ADMR. Le service à domicile
en association
 

La Fédération ADMR d’Ille-et-Vilaine rassemble une soixantaine d’associations locales, agissant sur plus de 350 communes. L’ADMR, association pour le service à domicile en milieu rural, est née en 1945 pour aider les familles au lendemain de la 2e guerre mondiale.
Ses missions ont évolué au fil de l’évolution des demandes et des besoins. Les associations interviennent, aussi en milieu urbain et sept jours sur sept, de la petite enfance aux personnes âgées, cette dernière population étant largement majoritaire aujourd’hui.
Aide-soignant, aide médico-psychologique, éducateur de jeunes enfants, infirmier, intervenant à domicile, technicien d’intervention sociale et familiale sont les métiers dominants parmi les 2200 intervenants salariés en Ille-et-Vilaine. 64 % d’entre eux sont diplômés ; leur moyenne d’âge s’élève à 50 ans.
Un Comité régional ADMR regroupe les quatre fédérations départementales bretonnes. Et il existe une Union nationale ADMR.
Infos : www.admr.org

 

 

 

Parcours. A votre service !

 

Le service, Servane le pratique depuis un bon moment, mais dans des cadres différents...
Après la 3e , elle entre en BEP hôtellerie-restauration puis enchaîne sur une mention complémentaire Employé barman. Un intérêt pour le service, mais celui des clients d’un débit de boissons... Après une première expérience professionnelle, elle trouve un emploi dans l’agroalimentaire, rayon logistique. Une autre façon de rendre service, aux entreprises cette fois-ci...

L’envie de se rendre utile au plus grand nombre se faisant plus nette, Servane reprend la direction de l’école et décroche brillamment un bac pro Services de proximité et vie locale, ce qui lui permet de continuer en BTS Services et prestations des secteurs sanitaire et social. « Le BTS SP3S mêle le social et l’administratif, souligne Servane. Il m’a permis d’avoir une bonne connaissance de l’organisation des secteurs sanitaire et social, et de comprendre comment fonctionnent la protection et l’action sociales. Ce BTS permet de s’adapter à différents environnements. »
Après un passage dans un grand groupe de protection sociale, « le travail était trop répétitif », Servane postule à l’ADMR. Embauchée pour un remplacement, elle est aujourd’hui en CDI. « Les tâches sont plus diversifiées et je suis en contact régulier avec le public. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le 21/06/2015

Plus de vidéos