Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Kiné. Des aides de la région Bretagne pour exercer à l'hôpital

Le Conseil régional de Bretagne, les centres hospitaliers, l’Agence régionale de santé et l’Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier mettent en place un dispositif d’aides visant à inciter les futurs masseurs-kinésithérapeutes à aller vers le secteur hospitalier.

 

Un salaire dès la 3e année de formation,
la prise en charge de ses frais de scolarité, contre l'engagement de travailler au moins
trois ans dans un hôpital...

 

Dès leur entrée dans un des deux instituts de formation en masso-kinésithérapie bretons, à Brest ou Rennes, les étudiants pourront signer une convention avec un centre hospitalier et le Conseil régional de Bretagne.
L’étudiant signataire effectuera ses stages de 3e année dans le centre hospitalier en question, qui lui versera un salaire pendant cette dernière année d’études (l’étudiant sera recruté sous le statut d’agent de service hospitalier). La région, quant à elle, prendra en charge l’ensemble de ses frais de scolarité, soit 18000 euros.
 

Insertion assurée après le diplôme,

le centre hospitalier signataire de la convention offrira un poste à l’étudiant. Emploi que celui-ci s’engage à occuper pendant au moins trois ans.
Le dispositif devrait concerner  une trentaine d’étudiants. Seize centres hospitaliers se sont déjà portés volontaires pour recruter des jeunes dans ce cadre, à Brest, Dinan, Guingamp, Lamballe, Landerneau, Lannion-Trestel, Lesneven, Lorient, Paimpol, Pontivy, Quimper, Rennes, Saint-Avé, Saint-Renan, Vannes, Vitré.
 



 

 

 

 

 

Publié le 15/07/2013