Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Enseignement. Les ESPE forment les futurs profs

Préparer les étudiants aux concours de l’enseignement et former les futurs professeurs et conseillers principaux d’éducation : tel est le double objectif du master Métiers de l’enseignement et de la formation (MEEF) que proposent les nouvelles écoles supérieures du professorat et de l’éducation.

 
 Les ESPE préparent les étudiants aux concours de l'enseignement et forment les futurs professeurs et conseillers principaux d'éducation.
 

Depuis la rentrée 2013, les futurs enseignants de tous niveaux, de la maternelle au supérieur, sont formés dans les ESPE, les écoles supérieures du professorat et de l’éducation. Ces écoles succèdent aux IUFM, les Institut universitaires de formation des maîtres. Elles sont intégrées à l’université. L’ESPE bretonne, implantée sur plusieurs sites, est une composante de l’Université européenne de Bretagne (UEB).

 

Quatre mentions pour un master

 

Les ESPE proposent des masters MEEF, métiers de l’enseignement et de la formation, dont la vocation est double : préparer des étudiants de licence aux concours de recrutement de l’enseignement et former les futurs enseignants. Les masters MEEF peuvent comporter quatre mentions : Enseignement du 1er degré, Enseignement du 2nd degré, Encadrement éducatif, Pratiques et ingénierie de la formation. Les trois premières préparent aux métiers de l’éducation nationale ; la dernière conduit plus largement aux métiers de l’éducation et de la formation.

 

Tronc commun, pratique professionnelle, stages

 

Chaque master MEEF comporte différents modules d’enseignement, un stage en alternance ainsi qu’une ouverture sur l’international et la recherche. Le volume horaire d’enseignement en présentiel dispensé à l’université est de l’ordre de 450 à 550 heures en 1e année de master, de 250 à 300 heures en master 2.
Les enseignements ont une vocation professionnelle. Ils s’articulent autour de quatre composantes : des enseignements disciplinaires, un tronc commun visant à donner une culture commune à tous les enseignants (processus d’apprentissage, méthodes de différenciation pédagogique, gestion des conflits, processus d’orientation, etc.), une spécialisation progressive en fonction du métier choisi, et des enseignements orientés vers la pratique professionnelle. L’apprentissage des langues vivantes étrangères et des outils numériques est renforcé.
En 1e année, les étudiants suivent entre quatre et six semaines de stages d’observation et de pratique accompagnée. En 2e année, les étudiants reçus aux concours passent l’équivalent d’un mi-temps de service d’enseignement devant les élèves.
 

Le printemps, saison des concours

 

Les premiers concours de recrutement « nouvelle formule » des enseignants de l’éducation nationale se dérouleront à partir du printemps 2014. Ils comportent deux épreuves écrites d’admissibilité (en avril) suivies de deux épreuves orales d’admission (juin/juillet). Ces concours seront ouverts aux étudiants en master 1 MEEF, aux étudiants en master 2 MEEF ayant échoué au concours en master 1 ou ne l’ayant pas passé, et aussi aux étudiants d’autres masters 1 ou 2, ou déjà titulaires d’un master ou d’un titre équivalent.
Pour les candidats scolarisés en master 1, l’admission au concours doit se doubler de la réussite aux examens de 1e année pour pouvoir intégrer la 2e année de master MEEF.
 

Alternance

 

Les candidats reçus au concours de recrutement vont suivre la 2e année de master MEEF en alternance, en passant l’équivalent d’un mi-temps de service d’enseignement devant les élèves et le reste du temps à l’université. Ils ont le statut de fonctionnaire stagiaire et sont rémunérés à temps plein. La formation dispensée en master 2 MEEF s’adapte à l’origine des candidats admis, M1 MEEF, M2 MEEF, autre M1 ou M2.
Pour être titularisés, les apprentis enseignants doivent à la fois valider leur master et obtenir un avis favorable des corps d’inspection et/ou des tuteurs qui les ont suivis pendant le stage en responsabilité.
Les candidats non admis au concours, mais ayant obtenu leur master 1, se verront proposer un entretien d’orientation afin de faire le point sur leur projet. Ils pourront continuer en master 2 MEEF, mais sans alternance, en vue de se représenter au concours l’année suivante, dans la même mention ou dans une autre ; ils pourront aussi choisir un autre master en dehors de l’ESPE.

 

 

S'informer...


Infos, foire aux questions, infographies...

Consultez le site du ministère de l'Education nationale :

www.education.gouv.fr


En Bretagne : www.espe-bretagne.fr

Qui peut s’inscrire au master MEEF ?

- Les étudiants titulaires d’une licence qui veulent s’engager vers les métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation ;
- les étudiants titulaires d’une licence bénéficiant d’un emploi d’avenir professeur (EAP) ;
- les étudiants de licence souhaitant accéder, hors de l’éducation nationale, à un métier en lien avec l’éducation et la formation comme, par exemple, celui d’éducateur ou de formateur pour adultes ;
- sous certaines conditions, les titulaires d’une première année de master ou d’un master ou diplôme équivalent souhaitant passer les concours de l’enseignement de l’éducation nationale afin de devenir professeur des écoles, professeur de lycées et de collèges, professeur de lycées professionnels ou conseiller principal d’éducation ;
- les personnels enseignants ou cadres de l’éducation nationale souhaitant acquérir de nouvelles compétences dans le cadre de la formation continue ou se voir reconnaître un niveau de qualification dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience.

 

 

 

 

 

 


 

 

 


 

Publié le 18/10/2013

Voir les secteurs d'activité :

Voir les métiers :