Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Le breton, c’est bon pour la croissance ! / Ur skoazell eo ar brezhoneg evit kreskiñ war an oad !

« Il est passionnant de chercher à comprendre qui sont véritablement les enfants, ce dont ils ont besoin afin de les aider à bien grandir » explique Gwenaël Warbesson, responsable de la crèche Babigoù Breizh.

 
Gwenael, est directrice de la crèche Babigoù Breizh
 

« Dedennus-kenañ eo klask kompren piv eo ar vugale e gwirionez, eus petra o deus ezhomm evit sikour anezho da greskiñ mat » eme Wenaël Warbesson e karg eus ar vagouri Babigoù Breizh.

 

 

« Petite, je voulais être maîtresse d’école ! Un stage de découverte dans une école primaire m’a beaucoup déçue. Je me suis alors intéressée aux pédagogies alternatives où l’enfant est sujet et acteur. J’ai choisi de devenir éducatrice de jeunes enfants. » C’est après une licence de chimie que Gwenael, responsable dela crèche Babigoù Breizh à Vannes, fait ce choix. Son esprit scientifique la pousse à comprendre ce qui se passe dans le développement de l’enfant. Actuellement, elle a une expérience de 12 ans dans le métier.

 

Le bilinguisme précoce

« Parallèlement à cela, les langues m’ont toujours intéressée. » Le bilinguisme précoce lui paraît apporter des atouts important aux enfants. Il développe, bien sûr, leurs aptitudes à apprendre d’autres langues. Mais certains travaux montrent qu’il favorise aussi d’autres apprentissages. « En fait, on se rend compte qu’ici, à la crèche, toutes les familles ont une histoire qui se rapporte au bilinguisme : certains ont de la famille qui parle breton, d’autres viennent d’un pays étranger et une autre langue est parlée à la maison, d’autres parents ont vécu à l’étranger car leur père était militaire, etc. »

 

 

 

Voir les secteurs d'activité :

Voir les métiers :

Voir les formations :

Du breton dans les métiers - LBP

Articles associés