Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Lena, animatrice petite enfance : le breton depuis la maternelle / Lena, oc’h ober war-dro bugale vihan, Brezhoneg abaoe ar skol-vamm.

Lena avait deux objectifs : un travail en breton et auprès d’enfants très jeunes. Baignée dans la langue bretonne toute petite à l’école Diwan, elle se lance, plus tard, dans des études d’éducatrice de jeunes enfants.

 
Lena, animatrice petite enfance dans la crèche Babigoù Breizh "Ambrougañ ar vugale er vuhez pemdeziek en ur yezh n'int ket boaziet da gomz er gêr hag a teu aesoc'h-aesañ a zeiz da zeiz."
"Accompagner les enfants au quotidien dans une langue qui ne leur est pas familière mais qu'ils s'approprient chaque jour un peu plus."
 

Daou bal he doa Lena : labourat dre ar brezhoneg ha gant bugale vihan. E bed ar brezhoneg abaoe he fazennoù kentañ e skol Diwan he deus kendalc’het abaoe gant he studioù evit ober war-dro ar re vihan

 

 

Lena Herry, a appris la langue bretonne dès la maternelle à l'école Diwan. « Je voulais travailler en breton et auprès des enfants. Ma mère était enseignante en classe bilingue, mais je ne voulais pas enseigner. Je souhaitais plutôt m’occuper d’enfants très jeunes. J’aime voir les enfants évoluer et se développer. » Après son bac ES (économique et social), Lena suit une formation d’éducatrice de jeunes enfants à Paris, sans obtenir le diplôme. « Paris ne me convenait pas et la formation d’éducatrice de jeunes enfants, pas complètement non plus. »

 

« C’est important d’avoir un diplôme »

Lena trouve cependant facilement un emploi grâce à sa formation et au breton. Elle fait des remplacements en crèche, et occupe des postes provisoires comme aide-maternelle en école bilingue, comme animatrice auprès d’enfants, dans des colonies de vacances en breton... « J’ai trouvé facilement du travail en breton auprès des enfants, mais c’était uniquement des CDD (contrats à durée déterminée) ou des contrats aidés temporaires. Avoir un CDI ici à Babigoù Breizh a vraiment été une chance pour moi. Et comme je trouve important d’avoir un diplôme, je prépare actuellement le CAP Petite Enfance. »

 

Des aptitudes en langues

« J’aime beaucoup les langues. J’ai parlé facilement d’autres langues étrangères grâce à mon apprentissage très jeune de la langue bretonne. J’ai appris l’anglais et l’espagnol. Les cultures d’autres pays m’intéressent. J’ai fait 6 mois de bénévolat au Chili. »

 

 

La Région Bretagne offre une aide financière pour leur formation en breton, aux adultes qui veulent exercer un métier de la  petite enfance.
Contact :
- Service des Langues de Bretagne du Conseil régional de Bretagne.
- Office public de la langue bretonne.

 

 

Du breton dans les métiers - LBP

Articles associés