Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Métier : Monteur de réseau électrique

CEGELEC Rennes - dans l'ombre d'EDF, les électriciens des travaux publics. La grande majorité des électriciens qui interviennent sur les réseaux électriques sont des salariés des entreprises de Travaux Publics.

 

Les monteurs réseaux ne travaillent plus en aérien sauf quelques rares voltigeurs (il en reste quatre dans l’entreprise). Les câbles sont aujourd’hui enterrés et quand il faut effectuer un montage aérien tout est d’abord préparé au sol par les monteurs terriens, les voltigeurs n’effectuent que les raccordements à l’aide de nacelles.

Pour M. Cadiou, directeur de CEGELEC Rennes, ça reste un métier difficile, «car faut travailler dehors les pieds dans la boue quand il fait mauvais. C’est un métier physique même si les travaux sont de plus en plus mécanisés. Il faut de temps en temps donner quelques coups de pelle malgré l’utilisation de pelleteuses et de sableuses.» Les dameuses et les marteaux piqueurs à l’origine de problèmes articulaires chez les ouvriers sont de plus remplacés par des rouleaux vibrants et des scies rouleaux.

«L’aspect le plus «intéressant» du métier est la partie plus technique c’est à dire , la pose des coffrets, les raccordements… et bien sûr le salaire mensuel de 1440 € brut. Mais le métier a d’autres avantages, poursuit-il. Ils sont complètement leur patron sur le chantier et les équipes disposent de beaucoup d’autonomie. C’est la vie au grand air avec une certaine liberté car «ce qui compte c’est que le travail soit fait

Aujourd’hui, il manque des monteurs «Le problème c’est de trouver les candidats, le plus souvent les jeunes préfèrent en électricité tout ce qui tourne autour des automatismes, robots… mais une fois dans la "maison des travaux publics", c’est bon, ils restent.» souligne M. Cadiou.


Plus de vidéos

Voir les métiers :