Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Génie frigorifique. Un BTS pour refroidir l'ambiance

Marjorie a choisi un BTS du froid par goût, après une première spécialisation en électricité. Comme Marie, elle aussi en BTS, elle étudie la conception des installations frigorifiques et de climatisation...

 
Les connaissances des frigoristes sont multiples : électricité, fluides, gaz, électronique, automatismes, informatique et thermodynamique...
 

"J'ai toujours aimé la technique. Toute petite déjà, je préférais les Lego aux poupées Barbie. Au départ, j’étais très attirée par l’électricité. Mais après mon bac pro, j’ai préféré choisir le domaine du froid et de la climatisation. » Marjorie, est étudiante en 2e année du BTS Fluides, énergies, environnements, option C génie frigorifique (ce BTS est devenu BTS Fluides, énergie, domotique option froid et conditionnement d'air - voir l'encart ci-dessous). Elle étudie la conception des équipements frigorifiques. Elle sera responsable de leur installation, de leur entretien et de leur dépannage. Elle devra évaluer les besoins du client puis sélectionner les matériels en fonction de leurs caractéristiques. Elle prévoira leur implantation.

 

Dimensionner les installations

"Ce que j’aime particulièrement, c’est dimensionner les installations. C’est-à-dire calculer leurs caractéristiques techniques, diamètres, surfaces, résistances, poids, puissances… » A partir de bilans thermiques, elle estimera les puissances nécessaires pour refroidir ou climatiser un local.
Les compétences des frigoristes sont multiples. Ils connaissent l’électricité, les fluides, les gaz, l’électronique, les automatismes, l’informatique et la thermodynamique, l’énergie calorifique et ses relations avec les autres énergies. « Il y a plus de théorie qu’en bac pro. En matières générales, l’accent est mis sur les maths et la physique. »
 

Gérer les imprévus et le stress

Mais il faut aussi savoir effectuer les câblages électriques et la soudure des métaux. Marjorie saura réaliser les réglages des appareils installés, les calculs de débit, les mesures de puissance…  « Et nous devons aussi concevoir les différents plans d’implantation, les schémas électriques et fluidiques. »
Ces techniciens et techniciennes communiqueront aussi à l’interne et à l’externe, avec leur équipe et avec les clients. Ils devront expliquer simplement les réalisations prévues. Le français développe leurs qualités d’expression.
« Le plus dur, c’est de gérer le stress, les imprévus ! » Pour les affronter, la formation donne aussi des méthodes d’organisation.
 

 

Marjorie. Une fan d'électricité...

Depuis toute petite, Marjorie bricole à la maison avec son père. Elle l’a ainsi aidé à refaire toute l’électricité chez elle. Après un BEP Electrotechnique, elle a d’abord fait un bac pro énergétique puis le BTS Fluides, énergies, environnements, option C génie frigorifique. Elle souhaite ensuite poursuivre en licence professionnelle dans la gestion de chantiers de froid commercial et climatique.

Le BTS comprend une période de stage en entreprise de 9 semaines. Marjorie a effectué le sien dans une entreprise de froid commercial et de climatisation à Vannes. Elle a fait du dépannage et du montage d’installations dans des grandes surfaces, chez des particuliers. Puis elle a travaillé en bureau d’études pour calculer les caractéristiques des appareils de climatisation d’une péniche. Elle a aussi participé au suivi du dossier et des chantiers de la cuisine centrale du Centre Hospitalier Guillaume Régnier à Rennes.



Marie et Marjorie dans l'atelier du lycée La Fontaine des Eaux à Dinan (22) (cliquez sur l'image)

Flash doit être installé pour pouvoir visualiser les photos.Obtenir Flash Macromedia.

 

 

 
"Ce que je préfère, ce sont les très grosses installations, le froid industriel..."
 

Marie. "Toujours du nouveau..."

« Ce que j’aime dans le froid, c’est qu’il y a beaucoup d’installations différentes, explique Marie en 1ere année de BTS Fluides, énergies, environnements option C génie frigorifique. On touche aussi à des techniques variées : électricité, mais aussi mécanique, hydraulique, fluides… Il y a toujours du nouveau dans les technologies : automatismes, informatique, etc. » En stage à l’arsenal de Brest, Marie a participé à la réalisation des installations frigorifiques d’un entrepôt de denrées alimentaires pour sous-marins. « Ce que je préfère ce sont les très grosses installations, le froid industriel. J’aime aussi le travail en équipe sur les chantiers, travailler avec différents professionnels. Le chef de chantier doit organiser le travail, assurer la mise en marche et les réglages.».

Rester en Bretagne. Après un bac scientifique (S) spécialité « écologie, agronomie et territoires », Marie entame un BTSA Sciences et technologies des aliments, pour travailler dans l’industrie agro-alimentaire. « Mon objectif principal, c’était de rester en Bretagne. Vu les nombreuses entreprises de ce secteur dans la région, ce BTSA correspondait parfaitement à mon souhait. » Elle y découvre le froid et s’oriente alors vers une licence professionnelle dans ce domaine. Le niveau théorique était trop important pour elle. Elle choisit donc le BTS Fluides, énergies, environnements option C génie frigorifique.
 

 
Les diplômes du froid

Le bac professionnel Technicien du froid et du conditionnement de l'air
Il se prépare après une classe de troisième.
Le technicien ou la technicienne montera les installations et les dépannera.

Le BTS Fluides, énergies, environnements, option C génie frigorifique
Une rénovation du BTS FEE a eu lieu en 2014. L'option C est devenue l'option Froid et conditionnement d'air d'un nouveau BTS Fluides, énergie, domotique. L’objectif est d’orienter ce diplôme vers la domotique, les bâtiments « intelligents », c’est-à-dire capables de communiquer des informations à l’occupant des lieux : les consommations d’énergie et de fluides (gaz ou liquides), par exemple, pour favoriser les économies.
 
 

 


 

 

 

 

 

Publié le 20/11/2012