Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

DUT. Assistance juridique niveau bac+2

Le DUT Carrières juridiques a ouvert à Saint-Malo à la rentrée 2010. Cette formation courte et pluridisciplinaire répond à un besoin exprimé par de nombreux professionnels qui cherchent des collaborateurs spécialisés bien formés et immédiatement opérationnels.

"C'est un DUT super intéressant dans lequel il ne faut pas venir par hasard." En terminale ES (économique et sociale), Laurine voulait devenir avocate. Elle a suivi une première année en fac de droit, sans s'y plaire vraiment, et a décidé de se réorienter vers le tout nouveau DUT Carrières juridiques qui a ouvert à Saint-Malo à la rentrée. "On apprend comment s'appliquent les textes juridiques. C'est concret et ça permet de mieux comprendre les règles de la vie quotidienne, dans un contrat de travail par exemple."
 

Des assistants juridiques polyvalents


"Le besoin existe d'un "cléricat" juridique dans les cabinets d'avocat, les services financiers ou ressources humaines des grandes entreprises, les assurances, l'expertise comptable... On y demande des collaborateurs spécialisés." Jean-Jacques Montois dirige l'IUT de Saint-Malo. Il s'est beaucoup battu pour y implanter le département Carrières juridiques. "Nous avons monté le dossier avec le soutien de nombreux professionnels du secteur tertiaire. Ils cherchent des assistants de niveau bac+2 à bac+3, bien formés et opérationnels immédiatement."
Le DUT est généraliste et forme des assistants juridiques polyvalents, pas des experts en droit. On y apprend à lire et analyser des contrats de différentes natures, à rédiger des actes courants. Le diplômé pourra assurer le suivi de dossiers contentieux ; il sera capable de préparer des contrats de travail, des contrats commerciaux ou d'instruire des dossiers de sinistres dans une compagnie d'assurance. L'assistant est la personne ressource dans l'entreprise en matière juridique, et aussi l'interface avec les conseils et avocats extérieurs.

 

Dix semaines en entreprise

Au programme des deux ans de formation : disciplines juridiques fondamentales, droit et gestion de l'entreprise, communication. S'y ajoute, à compter du troisième semestre, une unité d'enseignement "professionnalisation". Des modules complémentaires permettent de s'orienter vers l'administration publique, la banque et l'assurance ou le métier de juriste d'entreprise. "Le droit constitutionnel n'est pas facile à appréhender", constate Laurine. "Moi, je découvre l'économie et le droit, témoigne Ségolène, j'ai un bac L (littéraire). Mais le prof explique bien les choses, en s'appuyant sur des cas concrets." Alexandra, titulaire d'un bac S (scientifique), souligne le concret de la formation. "Il ne suffit pas d'apprendre ; il faut surtout comprendre. En 2e année, nous allons conduire des études de cas concrètes et un projet tuteuré, et nous passerons dix semaines en entreprise. Des professionnels assurent certains cours ; d'autres viennent nous présenter leur activité : un avocat, un huissier, un notaire, un directeur juridique, et aussi la douane, un tribunal... C'est très intéressant pour contruire son projet."
 

Des projets

Des projets, les trois étudiantes en ont déjà. Alexandra et Ségolène souhaitent passer un concours pour entrer dans les douanes, peut-être après une licence professionnelle. Laurine, elle, veut continuer en licence pro pour aller vers l'immobilier. A l'IUT, on a aussi des projets, en particulier de mettre en place une formation complémentaire post-DUT de collaborateur d'expert maritime.
 

 

Entrer en DUT...
Alexandra a un bac S, Laurine un bac ES, Ségolène un bac L... Le DUT Carrières juridiques accueille tous les profils de bac. Un grand nombre d'étudiants de 1e année a un bac technologique STG (sciences et technologies de la gestion).
L'admission s'effectue via le site portail www.admission-postbac.fr ; la sélection des candidats se fait sur dossier et lettre de motivation. "Nous demandons des étudiants motivés capables de fournir un travail régulier", souligne le directeur de l'IUT. Une dizaine d'IUT seulement proposent cette spécialité au niveau national.
Infos sur le site de l'IUT : www.iutsm.univ-rennes1.fr

 



   

 

Article publié le 27.01.2011

Publié le 16/11/2011