Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

BTS design de produits : de l'idée à l'objet

Voitures, téléphones, jouets d’enfants ou mobilier… Future designer, Aurélia apprend à concevoir des objets de notre vie quotidienne. Pour que les projets prennent forme, imagination, créativité mais aussi connaissances techniques sont indispensables.

"Dans cette formation, il faut être créatif tout en restant pragmatique. Il y a toute une dimension technique à prendre en compte. On a des contraintes de matériaux et de fabrication. C’est important d’avoir à la fois une approche artistique et technologique." Aurélia est étudiante en BTS Design de produits. En deux ans, elle va apprendre à concevoir des objets : dessiner leur forme, définir leurs caractéristiques ergonomiques, choisir les couleurs et les matériaux à utiliser… "On travaille sur tout type d’objet. Ca va du matériel médical au mobilier urbain, en passant par les arts de la table ou le matériel Hi-fi." 

L'art et la matière

Au programme du BTS, des cours de technologie pour étudier les matériaux et les techniques de fabrication. De la pratique plastique pour dessiner, peindre, et laisser libre cours à sa créativité. "On se sert ensuite de ces deux cours pour créer des objets en atelier de conception".
En atelier, les étudiants apprennent à mener un projet de design de A à Z. Ils travaillent à partir de commandes réelles ou fictives. Première étape : comprendre la demande du client et analyser ses besoins pour mieux y répondre. Aurélia travaille sur un kit d’enceintes pour une marque de matériel hi-fi. Elle a réalisé des recherches, étudié la concurrence et l’univers de la marque. Elle a  proposé plusieurs solutions de design en respectant l’identité visuelle de la marque et ses contraintes. Puis elle a établi un cahier des charges. 

 

Flash doit être installé pour pouvoir visualiser les photos.Obtenir Flash Macromedia.

 

La naissance de l'objet

L’avant-projet retenu, c’est ensuite la phase de développement. "On modélise l’objet sur un logiciel 3D, explique Aurélia. On prévoit les processus de fabrication, les matériaux, les couleurs. On fait ensuite une pré-maquette en mousse pour nous donner une idée du volume de l’objet avant de réaliser la maquette finale." En atelier, les étudiants travaillent différents matériaux : le bois, les matières plastiques, le polyuréthane… Ils manient les perceuses, les scies, les tours, etc. pour réaliser les maquettes des objets.
Un stage permet enfin aux étudiants d’acquérir une première expérience en entreprise. Aurélia a effectué le sien dans une entreprise fabricant des jouets pour enfants. "J’ai pu travailler sur des demandes de clients et proposer des avant-projets sur papier et logiciel 3D".


Flash doit être installé pour pouvoir visualiser les photos.Obtenir Flash Macromedia.

 

Poursuites d'études fréquentes

A l’issue de la formation, les étudiants poursuivent généralement leurs études. "Le BTS en soi n’est pas complètement professionnalisant, explique un enseignant. La profession de designer est complexe. Souvent, nos étudiants continuent en DSAA (diplôme supérieur d’arts appliqués), en licence professionnelle, dans les grandes écoles de design en France. Ensuite, en général, ils se spécialisent. Les métiers sont aussi nombreux qu’il y a d’objets. Certains vont se spécialiser dans la modélisation 3D, d’autres dans l’automobile, dans la bijouterie, les lunettes ou les arts de la table..." "L’année prochaine, conclut Aurélia, je compte continuer dans la voie de la création industrielle par un DSAA ou une licence pro en éco-design."  

 
Préparer le BTS

En Bretagne, le BTS Design de produits se prépare au
lycée Vauban à Brest. La formation est accessible en priorité aux titulaires d’un bac techno STI spécialité arts appliqués ou après un autre bac suivi d’une classe de mise à niveau artistique.
Cette classe de mise à niveau en arts appliqués (MANAA) permet d’acquérir en un an les bases théoriques et techniques communes aux métiers de la création. L’accès est sélectif. Le recrutement se fait sur dossier scolaire et artistique, puis épreuve et entretien.
 

 

 

 

 

 

Publié le 16/11/2011

Voir les métiers :

Voir les formations :

Voir les rubriques :