Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

La licence pro Back-office à l'UBO...

Le back office oeuvre en coulisse pour assurer la mise en place et l'enregistrement comptable des opérations financières, dans le respect de la réglementation. A Brest, une licence professionnelle prépare à cette activité...

 

Nathalie et Mikaël sont opérateurs back office dans le groupe Arkéa. Ils sont tous deux titulaires de la licence pro de l'UBO."Le métier d'opérateur back office a changé dans la décennie. Il est moins administratif." Gérard Cloarec est responsable du contrôle dépositaire dans le groupe Arkéa ; il enseigne aussi dans la licence pro back office préparée à Brest par l'IAE (Institut d'administration des entreprises). "La spécialisation est montée d'un cran. Les contrôles se renforcent à chaque scandale, les normes évoluent sans cesse. Le DUT GEA  ne suffit plus aujourd'hui. C'est pourquoi Arkéa s'est engagé au côté de l'université de Bretagne occidentale pour mettre en place cette licence professionnelle. Il y a des besoins importants dans ces métiers."

 
DUT, BTS ou licence

Préparée en un an, la licence pro "Marchés financiers : métiers du back office" s'adresse en priorité aux titulaires de BTS ou de DUT du domaine comptabilité-gestion. "Mais, précise Jérémy Morvan, l'enseignant responsable de la formation, nous réservons un tiers des places à des sortants de licence, LEA (langues étrangères appliqués), Anglais, Maths ou Informatique, pour diversifier les approches dans une équipe."  L'admission s'effectue sur dossier et entretien. "Nous vérifions la connaissance de l'économie, la motivation... Une année de formation, c'est court ; il faut s'accrocher pour intégrer pas mal de notions nouvelles, même quand on sort d'un DUT GEA." 

 

"L'embauche est immédiate"

La moité des enseignements est assurée par des universitaires, la moitié par des professionnels. "Ce qui permet de suivre les évolutions rapides des pratiques." La formation est intensive ; elle comporte 16 semaines de stage. "Les étudiants vont chez Arkéa, ici à Brest, et aussi à Paris, au Luxembourg ou en Suisse. Au début, ils tâtonnent sur des travaux relativement simples, en binôme avec un professionnel, puis on leur confie assez vite des tâches complexes." A la fin du stage, ils sont opérationnels. "La formation est très pratique, constate Gérard Cloarec, les exercices sont réels. Quand ils sortent, les licenciés ont assimilés la technique et le vocabulaire, ils ont développé leur esprit d'analyse, l'embauche est immédiate."
"La formation est très pratique..."Les diplômés se dirigent vers les banques, les compagnies d'assurance, les sociétés de réassurance, les fonds de pension, les caisses de retraite, les sociétés de gestion de portefeuille, les sociétés spécialisées dans l'épargne salariale, les centres de gestion, les cabinets d'expertise comptable et de commisariat aux comptes... Les gisements d'emploi se trouvent dans la région parisienne et à l'international, à Londres, Luxembourg ou Genève.

 

 

 

 

 

 Au programme :
- Fondamentaux de la finance : organisation et fonctionnement des marchés, informations économiques et financières, produits financiers...
- Techniques de gestion : mathématiques financières, gestion de portefeuille
- Enseignements appliqués : outils statistiques et informatiques, anglais financier
- Environnement et contrôle : métiers du back office, audit, fiscalité des valeurs mobilières...
- Fondamentaux des métiers du back office : comptabilité des assurances et comptabilité des opérations en compte propre, comptabilité des OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières)
- plus le stage, des conférences et un projet tutoré

Infos : www.iae.univ-brest.fr

 

 

 

 


 

Voir les secteurs d'activité :