Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Ingénieure à la Direction Départementale de l’Equipement : tracer la route...

Ingénieure à la DDE, May Jeanne, supervise les projets de construction de routes. Responsable d’une équipe d’une dizaine de personnes, elle procède aux études techniques et aux enquêtes publiques préalables, choisit les entreprises, vérifie la conformité de la réalisation. Le tout dans le respect de procédures très précises.

 

Une route, ça ne se construit pas n’importe où et pas n’importe comment. Pas question de la construire si elle ne répond pas à un besoin. Pas question, non plus, de la faire passer au milieu d’un espace protégé. « Avant de lancer les travaux, nous réalisons une série d’études selon des procédures exigeantes et dans un cadre administratif très précis. Les délais de procédure se chiffrent en années. Pour des travaux importants, cela peut prendre dix ans », explique May Jeanne Tai Van ingénieure à la DDE (Direction Départementale de l’Equipement) de Rennes, dans le service qui gère la construction des routes nationales . « Nous commençons par nous forger une vision globale du projet, puis nous l’affinons. Il faut tout prévoir, faire des études techniques, animer des réunions publiques, suivre les travaux… C’est très varié. Je travaille avec une équipe d’une dizaine de personnes. C’est à moi d’organiser et de répartir le travail. »

 

Etudier toutes les contraintes

 

May Jeanne et son équipe étudient d’abord toutes les contraintes du site. Elles se déplacent sur le terrain, s’informent sur les réseaux souterrains existants. Elles doivent aussi connaître le sol et ses caractéristiques, examiner les études de bruits, les études hydrauliques pour prévoir l’écoulement des eaux. Elles analysent l’activité agricole présente sur le site, les bâtiments existants, le paysage, le patrimoine, la faune et la flore... Car la présence d’une espèce protégée peut arrêter un projet. Ensuite, elles cherchent à dessiner le meilleur parcours en comparant plusieurs variantes.

Avant d'arrêter le tracé de la route, la DDE doit également engager toute une série de procédures administratives obligatoires. Il faut, par exemple, procéder à une enquête publique. May-Jeanne rencontre alors les élus, anime des réunions publiques avec la population, consulte les différents services de l’Etat concernés.

 
Suivre les travaux

 

Une fois le projet arrêté, May Jeanne suit toutes les étapes de la réalisation. Elle organise l‘appel d’offres qui permettra de choisir les entreprises . «Pour réaliser une route, nous pouvons lancer une dizaine d’appels d’offres précise May-Jeanne Tai Van. Il peut y en avoir un pour le terrassement, un autre pour la livraison de granulats, pour la construction d’écrans phoniques, pour les aménagements paysagers...». Puis elle surveille l’avancement et la conformité des travaux. Le chantier terminé, elle réalise un bilan financier et un dossier descriptif des travaux.

"C’est un travail qui demande certes des connaissances techniques mais aussi administratives et législatives, conclut May-Jeanne. Il faut connaître le code de l'urbanisme, celui des marchés, la réglementation sur l'environnement. Il faut également des connaissances en comptabilité. Et puis, il y a une partie management de l'équipe, relations avec les élus, les riverains, les autres administrations, les entreprises. C’est très enrichissant ».

 

  

 

Formation : l'Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat

L’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat (ENTPE) forme les ingénieurs qui travailleront pour le ministère de l’Equipement, dans les centres techniques ou les DDE.
L’admission en première année des élèves fonctionnaires se fait sur concours, ouvert aux élèves de deuxième année de classes préparatoires scientifiques principalement
La formation dure 3 ans. Les étudiants sont rémunérés. En retour, ils s’engagent à travailler pour le compte de l’Etat pendant 8 ans au moins.
D’autres admissions sont possibles. Pour en savoir plus, le site de l’école : www.entpe.fr