Les formations et les métiers en Bretagne
Ignorer les liens de navigation Fiche Article
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Traducteur : une question de technique...

Le traducteur doit avoir une excellente maîtrise des langue étrangères, mais pas seulement. Il doit pouvoir comprendre les documents techniques qu'il traduit. La société rennaise "id2m" travaille pour le compte d'industriels de différents secteurs sur toute la France.

 

Pour traduire, il faut, bien sûr, des qualités linguistiques mais aussi, de plus en plus, une sensibilité technique. La société de traduction rennaise "id2m" travaille pour le compte d'industriels de différents secteurs sur toute la France. Ses domaines principaux d'intervention sont l'informatique et les télécommunications, l'automobile et la mécanique. Elle traduit aussi des documents médicaux, commerciaux ou juridiques. "Le traducteur doit être capable de comprendre une démarche technique, constate M. Le Gall. Il doit pouvoir dialoguer, par exemple, avec l'ingénieur responsable du projet. Mais il ne doit pas être spécialisé dans un ou plusieurs domaines. Il doit faire face à tout type de demande."

 

Connaissances informatiques obligatoires

 

Par contre, les connaissances en informatique sont obligatoires. Il faut faire des recherches sur Internet, construire des bases de données. Quelquefois, il faut faire de la "localisation" : en plus de l'aspect purement linguistique, il faut adapter l'utilisation d'un site ou d'un logiciel aux habitudes culturelles d'utilisation du pays concerné. Un traducteur est, de toutes façons, toujours employé pour traduire seulement dans sa langue maternelle. Il doit être capable d'écrire dans un langage agréable et bien construit.

 

Pour en savoir plus, consultez « Regard sur les métiers de l’écriture » dans le CIO le plus proche de votre domicile. Achat possible à la librairie de l’ONISEP Bretagne. Renseignements : www.onisep.fr/bretagne