Les formations et les métiers en Bretagne
Ajouter la page à mon espace perso
Add This
Doc

Bac sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) ))

 

L’objectif de ce bac n’est pas une insertion professionnelle directe à l’issue de la formation mais une poursuite d’études afin de pouvoir exercer des métiers paramédicaux et sociaux. Les BTS, DUT, DTS, DE… sont des formations envisageables mais sélectives dans ces spécialités . Elles attirent de nombreux candidats.

 

BTS

Les bacheliers santé-social s’orientent vers des BTS dans le domaine paramédical : diététique, esthétique, secrétariat, biologie… Dans le domaine social, on trouve le BTS économie sociale et familiale qui nécessite une 3e année d’étude pour avoir le titre de conseiller en économie sociale et familiale et le BTSA services en espace rural.

 

DUT

Le DUT carrières sociales propose plusieurs options : animation sociale et socioculturelle, assistance sociale, éducation spécialisée et gestion urbaine mais les places sont peu nombreuses et la sélection rude. Il faut un très bon niveau général. Une expérience dans l’animation ou le social est très appréciée.

Le DUT génie biologique option diététique ou option analyses biologiques et biochimiques demande un bon niveau en sciences (les bacheliers ST2S sont en concurrence avec les S et STL).

 

Autres écoles et formations spécialisées

Elles délivrent au bout de 1 à 5 ans des diplômes spécifiques, en vue d’un métier. Certaines sont adaptées à votre bac. Recrutement sur concours sélectif. Une année de préparation est souvent recommandée.

 

Santé

Ces écoles préparent, en 3 ans, au diplôme d’État (DE), obligatoire pour exercer une profession paramédicale : infirmier, pédicure- podologue, technicien en analyses biomédicales, manipulateur en électroradiologie médicale…

C’est aux concours d’entrée dans les  instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI) que vous réussissez le mieux (un tiers des étudiants de 1re année d’IFSI).

Les bacheliers santé-social peuvent se présenter aux concours d’auxiliaire de puériculture ou d’aide-soignant bien que le bac ne soit pas  exigé pour l’inscription à ces concours.

Les autres métiers de santé (sage-femme, kinésithérapeute, psychomotricien…), sont accessibles avec le bac S.

 

Social

Ces écoles préparent, en 3 ans, au diplôme d’État (DE), obligatoire pour exercer une profession sociale : assistant de service social (DEASS), éducateur spécialisé (DEES), éducateur de jeunes enfants (DEEJE)… Le diplôme de conseiller en économie sociale et familiale (DECESF) se prépare après le BTS ESF en lycée ou en école.
Attention, pour l’accès à ces formations, vous êtes en concurrence avec des bacheliers généraux. Une préparation d’un an est souvent nécessaire (voir Formations complémentaires).

  • A noter : 
    Les formations sociales étant sélectives et les établissements y préparant peu nombreux, il peut être intéressant de commencer par le certificat d’aptitude aux fonctions de moniteur éducateur (CAFME), accessible sur examen, préparé en 2 ans d’études. Vous pourrez, après quelques années d’expérience, préparer les DE éducateur spécialisé ou éducateur de jeunes enfants, par exemple, tout en bénéficiant d’un allègement de cours.

 

Université

Peu de bacheliers santé-social s’inscrivent à l’université.

Les licences de philosophie, psychologie, sociologie, histoire, géographie… peuvent vous attirer. Attention ! ces domaines requièrent une solide culture générale, des qualités d’expression, de la rigueur, voire des compétences en statistiques (sociologie, géographie, psychologie).

La licence de biologie peut vous intéresser. Mais elle reste plus adaptée au bac S. À n’envisager qu’avec un bon très bagage scientifique (maths-physique).
À noter : des années de mise à niveau scientifique sont proposées par certaines universités à l’attention des bacheliers technologiques.

 

Formations complémentaires

Il existe un certain nombre de FCIL permettant d’augmenter vos chances de réussite aux concours d’entrée dans les écoles spécialisées : FCIL Préparation aux concours d’entrée dans les instituts de formation de soins infirmiers, FCIL Préparation aux concours paramédicaux et sociaux… ou bien d’acquérir une spécialisation professionnelle comme la  FCIL secrétariat médico-social….

 

Ne manquez pas les dates d’inscription !

Les concours ou examens d’entrée dans les formations paramédicales et sociales sont organisés à partir du mois de mars de l’année de terminale. Les inscriptions dans les écoles sont en général closes en février.

Renseignez-vous dès le mois de septembre sur les modalités mises en oeuvre par les unes et les autres.

Vous inscrire à temps

Après le bac. Le guide régional

 

Téléchargez le guide régional "Entrer dans le SUP après le bac - 2016/2017" mis à jour le 30.01.2017
L'enseignement supérieur breton présenté par domaines, le carnet d'adresses, les index des formations...